Replay du dimanche 7 mars 2021

L’auteure bordelaise Marie-Laure Hubert Nasser enflamme le cœur des femmes avec son dernier roman

- Mis à jour le

Avec son 4ème roman "On rêve, on vit, on aime", Marie-Laure Hubert Nasser explore le temps, l'amour à plus de 75 ans, la fraternité avec puissance et liberté.

La romancière Marie-Laure Hubert Nasser dans les studios de France Bleu Gironde
La romancière Marie-Laure Hubert Nasser dans les studios de France Bleu Gironde - ©RM

Marie-Laure Hubert Nasser écrit dur comme fer et ce dernier texte en est l'illustration. "On rêve, on vit, on aime" ( Éditions Passiflore) raconte l’aventure de 3 septuagénaires qui décident de vivre ensemble à Bordeaux. Un roman sur le temps qui passe, sur l’amour à tous les âges et sur les femmes. Après la perte brutale de son mari Paul, Marianne est désemparée par son absence. Une déchirure dont elle va se soigner avec un projet de vie commune avec deux autres septuagénaires Margot et Victoire et par une renaissance amoureuse inattendue.  Un récit à la fois délicat et cru à la première personne qui explore les sentiments d'une femme face à la mort, à la vieillesse, à l’éducation, à la liberté et l'amour. Car c'est bien un roman d'amour (avec plus d’épines que d'eau de rose) qui raconte le parcours intense d'une femme qui s'affranchit et recouvre la liberté fondamentale d’être aimée et d'aimer. Comme souvent dans les textes de Marie-Laure Hubert Nasser, on retrouve ses thèmes de prédilection : l’émancipation, le charnel, l'amitié, la complexité des relations, les questionnements intérieurs, le mysticisme et bien sur le combat des femmes. 

L'amour ne vieillit pas

Avec "On rêve, on vit, on aime" Marie-Laure Hubert Nasser creuse deux thématiques passionnantes : la question souvent taboue de l'amour physique chez les personnes âgées et la question de l'organisation de la fin de vie avec une envie de plus en plus présente dans notre société, celle de fabriquer un denier nid avec ses ami(e)s. Dans ce roman ces deux questions sont abordées avec autant de sérieux que d'humour ce qui fait que nous passons de situations tragiques à des situations de comédie. On se regarde en lisant ce roman comme dans un miroir et l'auteur nous oblige à faire face à ces réalités ou futures réalités. 

C'est un roman humain, amoureux, sans fausse pudeur, avec de nombreux tiroirs, des destins qui s’entremêlent et des personnages attachants qui n'ont plus le temps de se mentir et de mentir. 

Marie-Laure Hubert Nasser, auteure depuis 2013, directrice de la communication de la ville de Bordeaux durant 10 ans. Son engagement en faveur des femmes l'a conduite à imaginer de nombreux rendez-vous publics pour faire avancer la parité, l'entreprenariat au féminin et la place des femmes en politique.

"On rêve, on vit, on aime"  Editions Passiflore
"On rêve, on vit, on aime" Editions Passiflore - ©François Duel - Passiflore

Les rencontres avec les lecteurs me manquent (MLHN) 

Depuis le début de la crise sanitaire, même si les librairies sont ouvertes, il n'y a plus de rencontres, de signatures, d’échanges avec les lecteurs et pour Marie-Laure Hubert Nasser, c'est un vrai sujet de tristesse. A ce sujet, elle vient d’écrire un texte qui évoque ces partages si essentiels pour les auteurs. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mots clés: