Replay du dimanche 27 septembre 2020

Marc-Emmanuel Zanoli, la danse, une évidence

Le danseur et chorégraphe bordelais Marc-Emmanuel Zanoli raconte son parcours, ses grands moments d'artiste, ses inspirations et ses projets

Marc-Emmanuel Zanoli
Marc-Emmanuel Zanoli - Marc-Emmanuel Zanoli

Marc-Emmanuel Zanoli est un grand danseur de L'Opéra National de Bordeaux. Il est aussi directeur artistique et chorégraphe pour la Compagnie Le Ballet de Poche et consultant chorégraphe pour la télévision. 

A 37 ans ce magnifique danseur nous arrache à la pesanteur avec une grâce et une maitrise fascinante. C’est un très beau danseur, un peu aristocratique. Formé à l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Marc-Emmanuel Zanoli intègre l’Opéra National de Paris puis le Corps de Ballet de l’Opéra National de Bordeaux depuis 2004 . Son répertoire Petipa, Jude,  Lifar, Balanchine, Carlson, Malandain, pour ne citer que quelques grands chorégraphes. Aujourd’hui, il partage son temps entre les productions de l’Opéra National de Bordeaux, son travail de chorégraphe et de direction artistique avec le Ballet de Poche et son travail de conseiller et de chorégraphe pour la télévision (Section de recherche) et en cours la série sur l’opéra " L'Opéra La Série " pour la plateforme OSC en diffusion au printemps 2021.  

Nous avions envie de le rencontrer pour parler de cet art si difficile, si exigeant, pour parler de ses inspirations, de son amour de la danse, de sa vie à Bordeaux, de ses projets, des difficultés que rencontrent les artistes du vivant en ce moment et enfin de cette machine extraordinaire qu’est le corps d’un danseur. 

Marc-Emmanuel Zanoli
Marc-Emmanuel Zanoli © Getty - Marc-Emmanuel Zanoli

Biographie 

Stagiaire à l'école de danse de l'Opéra de Paris sous la direction de Claude Bessy  en 1996-1997, il a eu pour professeurs principaux Liliane Garry,  Marie-Josée Redont, Janine Guiton et participe aux démonstrations et au Défilé de l'Opéra de Serge Lifar au Palais Garnier. Élève au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) sous la direction de Quentin Rouillier de 1998 à 2002, il aura pour professeurs principaux Sergueï Soloviev, Alain Debrus, Jocelyn Bosser, Cyril Atanassoff. Autres professeurs : Jean-Claude Ciappara, Wilfride Piollet, Claude de Vulpian, Christa Charmolu, Carole Lagache, Véronique Vialar, Susan Alexander, Florence Vitrac, André Lafonta, Roxana Barbacaru, Christine Girard. Son répertoire principal fut Le Sacre du printemps de Nathalie Weir, La Fête des fleurs à Genzano d'Auguste Bournonville, Divertimento de George Balanchine. En 2002, il intègre le Junior Ballet Classique sous la direction de Muriel Belmondo. Il y danse Everyday Incarnation de Nicolo Fonte, Petite Suite en noir de Davide Bombana, Agon de George Balanchine remonté par Nanette Glushak, Figures courantes de Robert North. En 2003, il est engagé en qualité de danseur quadrille (CDD) dans le Ballet de l'Opéra national de Paris pour la production Ivan le Terrible de Iouri Grigorovitch. En septembre 2004, il intègre le Ballet de l'Opéra national de Bordeaux sous la direction de Charles Jude (maître de ballet Éric Quilleré) et aborde les grands ballets du répertoire et ses rôles, Don Quichotte (rôle-titre, Basilio, Espada), La Belle au bois dormant (Carabosse), Roméo et Juliette (Pâris), Giselle (Hilarion), Casse-noisette (soliste de la Valse des fleurs), Le Lac des cygnes (Danse espagnole), Coppélia de Charles Jude, ainsi que d'autres ballets, dont Requiem-Mozart d'Eric Frédéric, Aubade de Serge Lifar, Le Messie, Carmina burana de Mauricio Wainrot, Les Quatre Tempéraments, Who Cares de George Balanchine, Les Sylphides de Michel Fokine, Les Noces de Bronislava Nijinska, Le Tricorne de Léonide Massine, etc. Il fait ses débuts de chorégraphe avec Prémices (musique de George Gershwin) et Emerudia (musique de Gaetano Donizetti, Giuseppe Verdi et Camille Saint-Saëns) lors des Events du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, puis créé La Symphonie d'un soir (musique de Louis Moreau Gottschalk) pour la compagnie chorégraphique François Mauduit. À l'occasion du festival Cadences d'Arcachon en septembre 2009, Charles Jude lui propose de chorégraphier une pièce pour le Ballet de l'Opéra national de Bordeaux, Douce Mélancolie, dans une veine plus néo-classique (musique de Craig Armstrong). Revenant à un style plus classique Schéhérazade (musique de Nikolaï Rimski-Korsakov) pour Marina Guizien, danseuse au Ballet de l'Opéra. En 2012, Mvt4 (musique de Ludwig van Beethoven) et Massenet Pas-de-trois (musique de Jules Massenet) présenté à l'occasion d'un gala caritatif réunissant des solistes des opéras de Paris et de Bordeaux.  (Source Page M-E Zanoli)

Marc-Emmanuel  Zanoli
Marc-Emmanuel Zanoli - Marc-Emmanuel Zanoli

Le Ballet de Poche 

"Le  Ballet de Poche", sous la direction artistique de Marc-Emmanuel Zanoli,  est un groupe composé de danseurs du Ballet de l'Opéra National de  Bordeaux dont la volonté est de se rapprocher du public et de favoriser  la création chorégraphique. Jeune compagnie créée en 2015 par quatre danseurs de  l'Opéra National de Bordeaux, Le Ballet de Poche s'est donné pour  mission de partager et faire connaître le langage de la Danse Classique,  Néo-Classique et Contemporaine.

Mots clés: