Place des Grands Hommes

Du lundi au vendredi à 16h

Catherine Cabrol - Mathieu Pelissier
Catherine Cabrol - Mathieu Pelissier - Catherine Cabrol - Mathieu Pelissier

Catherine Cabrol, le regard libre

Diffusion du lundi 9 décembre 2019 Durée : 28min

Catherine Cabrol est une photographe et réalisatrice internationale engagée. Elle expose une série de portraits impressionnants de femmes maliennes touchées par la cécité ou malvoyantes sous le titre " Angata" au Node de Bordeaux. Un projet à la fois artistique et humain.

Installée à Bazas depuis 3 ans , la photographe internationale Catherine Cabrol est notre invitée à l'occasion de l'exposition "Angata" à découvrir au Node de Bordeaux jusqu'au 11 décembre ( puis à Bazas dans son atelier) .  Elle est la fondatrice de l’association "Libre vue" qui lutte contre les injustices, les violences faites aux femmes et plus généralement contre toutes les formes d'exclusions et de souffrances grâce à la puissance de l'image. Aujourd'hui photographe indépendante après avoir travaillé en agence pour le monde du sport en particulier, elle se consacre désormais à des projets photographiques humanitaires. . Petit à petit, son regard et son objectif sont devenus des porte-voix  de la souffrance et de l'espoir avec notamment un travail magnifique et sur les blessures de femmes. Dans Place des Grands Hommes, elle raconte sans détour son parcours, son humanité, ses tristesses et ses projets pour le Mali où elle conjugue sa passion du sport et de la photographie. On lui doit aussi une série de portraits des grands réalisateurs du cinéma mondial ( De Scorsese à Sydney Pollack )

L’association Libre Vue est née d’une volonté de lutter contre les injustices et les violences, de valoriser l’image des victimes, des personnes en situation de précarité ou de handicap et de promouvoir l’égalité femme-homme.

Angata - Aucun(e)
Angata - Angata

"Angata" : Les clichés forts en émotion sont signés Catherine Cabrol, une artiste humaniste qui met à profit ses dons photographiques pour servir une cause qui lui est chère : venir en aide aux autres par les moyens solidaires et artistiques.

Une vente des tirages photographiques se tiendra en soutien aux projets de l’association Libre Vue. Les dons récoltés permettront l’ouverture d’un atelier d’écriture et de restitution de slam à Bamako, l’année prochaine au profit de ces femmes maliennes. L’exposition s’adresse à tous les intéressés d’art photographique, du novice au fin connaisseur !