Plan B comme Berry

Du lundi au vendredi à 7h20

Dans l'étable des chèvres Cou-clair du Berry de Jonathan Grogiez à La Petite Ménardière à Lignac
Dans l'étable des chèvres Cou-clair du Berry de Jonathan Grogiez à La Petite Ménardière à Lignac © Radio France - Thierry Chareyre

La sauvegarde des races anciennes du Berry

Diffusion du jeudi 23 janvier 2020 Durée : 3min

Considérée comme disparue, la chèvre Cou-clair du Berry est en phase de réapparition, mais son sauvetage n'est pas encore gagné !

Les premières traces officielles de la Cou-clair du Berry remontent au début des années 1900. Jusqu'en 1920-1930, on la trouve en grand nombre dans l'Indre et dans le Cher mais aussi dans les départements limitrophes, à tel point qu'on la voit au début du film Jour de Fête de Jacques Tati, tenue par une mamie qui commente l'installation de la fête sur la place du village.

Depuis, elle a été supplantées par d'autres races, bien plus productives et on a frôlé la disparition totale.  Heureusement quelques irréductibles comme Philippe Doyelle, aujourd'hui en retraite, qui, à Lignac, a fait partie de ces éleveurs qui ont tout fait pour sauvegarder cette chèvre. Jonathan Grogiez a repris la ferme en Bio de Philippe Doyelle à la petite Ménardière à Lignac. Il est aujourd'hui l'un des 5 derniers éleveurs de Cou-clair du Berry et a même endossé le costume de président de l'association pour le Renouveau de la chèvre Cou-clair du Berry ...