Replay du dimanche 28 mars 2021

C'est quoi le greenwashing et qui est concerné ?

Le green quoi ?

Le greenwashing
Le greenwashing © Radio France - Claire Charbonnel

Le greenwashing est la contraction de "green" (la couleur verte en anglais) et de "whitewhashing" ("blanchiment") ou "brainwhashing", ("lavage de cerveau"). "Greenwhashing" pourrait donc se traduire par "éco-blanchiment".

Je comprends que dalle !

En fait, le greenwhashing est une technique de communication et de marketing qui permet à certaines entreprises de se créer une image écoresponsable en mettant en avant des arguments écologiques alors qu’en réalité, il n’en est rien.

Exemple ! Exemple ! Exemple ! Exemple !

L’exemple que l’on site le plus souvent est : "la voiture propre". La quasi-totalité des constructeurs automobiles peuvent mettre en avant l’hybride, les voitures économes ou encore leur performance en terme de gaz à effet de serre. Alors que l’on sait pertinemment que nos voitures sont l’une des principales sources de pollution.

Autre exemple de "greenwashing", les énergies dites propres ! Qui permet à certaines des plus grandes industries mondiales de cacher leur utilisation d’énergies fossiles en communicant uniquement sur leur infime production d’énergies renouvelable.

Ah bon y en a qui font ça ??

Et plus simplement, pour faire du "greenwashing", il est très facile pour une marque de se cacher derrière une étiquette verte ou un nom qui ferait croire que cette marque est écoresponsable, alors qu’en réalité c’est une publicité mensongère.

Et qui a inventé ce mot… "greenwashing" ?

C’est un mot inventé par des ONG au début des années 90 et que l’on utilise de plus en plus, car de plus en plus d’entreprises, soucieuses de se donner une fausse image écoresponsable, ont recours à ce désormais célèbre "greenwashing". 

Et c’est qui est formidable c’est que personne dit rien ! On fait ce qu’on veut en fait.

Pas vraiment. En France L'ADEME (L’agence de transition écologique) et l'ARPP (Autorité de Régulation des Professionnels de la Publicité) travaillent conjointement pour limiter l'utilisation abusive des arguments "verts" dans les publicités.

Mouais… Bon en résumé on retient quoi ?

Que le "greenwashing" est une technique de communication qui permet à certaines entreprises de se créer une image écoresponsable alors qu’en réalité, il n’en est rien.