Replay du samedi 3 avril 2021

C'est quoi le problème avec l'huile de palme ?

En France, en Provence on connait l’huile d’olive ! Et on l’apprécie plus que l’huile de palme. C’est quoi le problème avec l’huile de palme ? Réponse dans Planète Bleue…

L'huile de palme
L'huile de palme © Radio France - Claire Charbonnel

L’huile de palme est une huile végétale extraite de la pulpe des fruits du palmier à huile. Et il se trouve que c’est la matière grasse la plus consommée au monde !

T’as des chiffres ?

Dans le détail : 

  • 80 % de l’huile de palme est destinée à l'industrie agro-alimentaire : Et si l’on parle souvent de certaines pâtes à tartiner, il y a aussi certains plats surgelés ou préparés (comme les pizza, quiches, les nuggets, les frites) et aussi les beignets, brioches et pâtes à tarte, margarines, pains, friandises, fromages, gâteaux secs, glaces, gâteaux apéritifs et même du lait pour bébé ! Bon appétit !
  • 19 % c’est pour l'oléochimie (bougies, cosmétiques, mousse à raser, gel douche, gel et pour les cheveux, mascara, fond de teint… etc)
  • Et enfin 1 % pour les biodiesels.

Mais dis-moi si on l’utilise autant… c’est que c’est super comme produit !

Problème, en plus des conséquences sur la santé et du travail forcé dans les plantations, c’est l’une des causes les plus importantes de la déforestation. Et ça concerne donc pour tous les êtres vivants qui vivent dans les forêts concernées. 85% de l’huile de palme mondiale provenant d’Indonésie et de Malaisie, c’est notamment pour ça que l’on évoque très souvent le massacre des Orang-Outang. Selon Greenpeace, chaque jour, 25 d’entre eux sont sacrifiés pour combler nos envies.

Mais alors explique moi un truc…SI l’huile de palme c’est si mauvais pour la planète, pourquoi on n’utilise pas une autre huile ? Et comme ça, les Orang-Outang arrêteront de se plaindre !

Et bien parce qu’il y a aussi l’aspect économique ! Et l’huile de palme, c’est pas cher ! Sur le plan de la rentabilité, c’est 200 dollars de moins la tonne que toutes les autres huiles végétales.

Bon beh qu’est-ce que tu veux qu’on y fasse ?

Idéalement on consomme des produits avec la mention "sans huile de palme". Et dans le cas où il y en a, choisir une huile de palme certifiée bio ET équitable. Et plus simplement on privilégie une alimentation "fait maison" et on évite les produits industriels ultra transformés. Enfin, notez que si l’étiquetage "huile de palme", ou de l’un de ses nombreux pseudonymes, est obligatoire en France pour les produits alimentaires, il ne l’est pas pour les cosmétiques.

Bon en résumé on retient quoi ?

Que le problème de l’huile de palme est que sa production est une catastrophe en terme de déforestation et de biodiversité… Et que la bonne nouvelle c’est qu’il existe des solutions.