Replay du dimanche 25 octobre 2020

Comment apprendre l'écologie à nos enfants ?

Et si vos enfants profitaient de leurs vacances pour apprendre l’écologie ? Benoit Prospero vous propose 2 ou 3 idées... Voici Planète Bleue.

Comme quoi !
Comme quoi ! © Radio France - Claire Charbonnel

Les enfants sont les meilleurs ambassadeurs de la planète à condition de leur apprendre comment faire. Naturellement, les enfants adorent l’écologie.

Ah bon ? Pourquoi ? 

Parce qu’ils découvrent le monde qui les entoure et que chaque animal ou chaque plante sont une nouveauté pour lui et suscitent donc la curiosité. Ensuite parce qu’apprendre comment fonctionne notre planète peut se faire de façon extrêmement ludique… Comme un jeu ! 

Et la bonne nouvelle est qu’il existe un nombre considérable d’astuces pour vivre en harmonie avec la planète ! Voici 5 exemples parmi tant d’autres !

Numéro 1 : L’alimentation ! 

Apprenez-lui à consommer de saison. Pour cela rien de plus facile… Dessiner avec lui un calendrier avec pour chaque mois les fruits et légumes de saisons. De la même façon emmenez le directement chez les producteurs. Il est important qu’il sache comment pousse une salade ou d’où viennent les œufs. 

Les transports

Quand vous lui apprenez à faire du vélo, pensez aussi à lui rappeler que ce système de transport est le moins polluant. De la même façon que la marche est avant tout une très bonne façon de se déplacer ! Ah ça me fatigue rien que d’y penser ! 

Apprendre le recyclage ! 

Des boites, des couleurs, des objets. Rien de plus ludique ! D’abord vous lui montrez et petit à petit vous le laissez faire tout seul. 

Découverte de la nature 

Une balade… Commentée. Pour lui apprendre que la nature vit en fonction des saisons, quels animaux vivent là ou encore à quoi servent les abeilles… La nature est un terrain de jeu illimité ! 

Et enfin, l’énergie : 

Ne pas laisser couler l’eau ou éteindre la lumière sont les gestes les plus simples et pourtant ô combien important pour économiser de l’énergie et donc protéger la planète. 

Bon en résumé on retient quoi ?

Mes amis, retenez bien ceci, il n’y a ni mauvaises herbes, ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs. Victor Hugo.

Mots clés: