Replay du samedi 20 février 2021

Et si vous étiez... une baleine bleue ?

On note que la journée internationale de la baleine permet de rappeler que la chasse commerciale est interdite mais que certains continuent d’en tuer des centaines par an sous couvert de recherche scientifique.

Et si vous étiez... une baleine bleue !
Et si vous étiez... une baleine bleue ! © Radio France

D’abord, si vous étiez une baleine bleue, vous seriez le plus gros animal du monde ! Votre espérance de vie serait comparable à celle d’un humain : 80 à 85 ans. Vous mesureriez 30m (soit la hauteur d’un immeuble de 11 étages), seriez capable de vous déplacer à 50 km/h malgré votre poids de 170 tonnes… Dans le détail, vous auriez un foie de 100 kg et pour les mâles un pénis de 2,40m de long.

Ensuite, au-delà de ces chiffres vous seriez aussi, pour les mâles, capable de chanter.

Ce qui est commun à seulement 3 êtres vivants sur la planète : Les humains, les oiseaux… et les baleines. Ces chants serviraient à priori, à attirer les femelles, indiquer les limites d’un territoire ou encore donner sa carte d’identité c’est à dire son âge ou sa taille. A noter que le chant des baleines bleues peut s’entendre à 1000 km, soit à vol d’oiseau la distance Toulouse/Strasbourg !

Et au niveau de la bouffe ?

Si vous étiez une baleine bleue au menu : zooplancton, céphalopodes, crustacés et petits poissons. Et on note que vous ne mâcheriez pas les aliments. Votre système digestif s’occuperait de tout ! Enfin, vous ne boiriez pas d’eau. Vous vous contenteriez de l’eau que contiennent vos proies.

Et au niveau des Zamours ?

Vous seriez plutôt solitaire mais vous pourriez aussi, même si c’est assez rare, vivre en couple.

Et quoi qu’il en soit, avoir des enfants ?

Qui mesurent à la naissance 7m et pèsent 2,5 tonnes.

Je te dis pas la taille du biberon !

570 litres par jour avec une croissance quotidienne de 90kg !

Enfin, si vous étiez une baleine vous joueriez un rôle essentiel pour la planète ! Après votre repas, vos excréments serviraient d’engrais au phytoplancton pour nourrir le plancton, qui nourrirait les poissons qui nourriraient les baleines blues. Et la boucle est bouclée ! Pour finir, si vous étiez une baleine, à la fin de votre vie votre corps coulerait au fond de l’eau et alimenterait pleins d’organismes, le tout créant un véritable écosystème et ce pendant 100 ans !

Bon en résumé on retient quoi ?

Que si vous étiez une baleine bleue, au-delà d’être le plus gros animal du monde, vous auriez des capacités extraordinaires !