Replay du dimanche 11 avril 2021

L’art écologique, ça existe !

On connait le musée du Louvre à Paris, le musée des Abattoirs à Toulouse ou encore le musée des Beaux-Arts à Marseille. Mais connaissez-vous l’art écologique ?

L'art écologique
L'art écologique © Radio France

L’Art écologique, ça existe !

Oui mais alors déjà… L’art… on s’en fou alors l’art écologique…

L’art écologique est né aux États-Unis à la fin des années 60. À l’origine de l’art écologique, on trouve plusieurs forme d’arts comme le "land art" créé avec des pierres, du sable, des rochers, de la terre, du bois ou encore de l’eau. Il y a aussi, l’art durable qui met en avant les principes de la durabilité comme l’écologie, la justice sociale, la non-violence ou la démocratie de proximité. Ou encore la peinture ou la photographie de paysage.

Ouais donc l’art écologique c’est tout ça ! Et beh merci ! Bonne journée !

L’art écologique va un peu plus loin. Dans le sens où les artistes créé une interaction avec la nature. Pour créer une œuvre, non seulement ils utilisent la nature (Le vent, l'eau ou le soleil) mais ils agissent pour elle. Par exemple, grâce à leur œuvre ils restaurent, réhabilitent ou dépolluent un écosystème qui en a besoin. Ou alors ils informent le grand public sur les problèmes environnementaux. Ou encore, il propose des solutions pour que l’humain et la nature puisse cohabiter de façon durable.

Et dit moi tout ça c’est bien joli mais ça change quoi dans nos vies l’art écologique ? Non parce qu’à part quelques frappadingues les autres on s’en fou non ?

Le but des artistes, au-delà de l’aspect artistique est de produire une prise de conscience. Une prise de conscience pour produire un changement social. Un changement social pour une une société plus juste, plus égalitaire, dans laquelle les humains auraient une place juste et en plus arriveraient à vivre en adéquation avec les ressources que leur offre la planète. En clair, l’art écologique veut jouer un rôle actif dans la conservation de toute la biodiversité. C’est à dire de tous les êtres vivants.

C’est pas très concret quand même l’art écologique. On comprend pas tout quoi.

Plus concrètement, l’art écologique ça pourrait être une œuvre d’art qui dépollue ou restaure un écosystème, une mise en scène (comme une chorégraphie) dans un espace public qui rassemble des personnes pour informer sur une catastrophe environnementale ou encore une sculpture faite de plantes, de fruits et de légumes pour sensibiliser à la permaculture. Clairement, un art qui milite dans le but de protéger la planète.

Bon en résumé on retient quoi ?

Que l’art écologique ça existe ! Et que au-delà du fait de créer l’œuvre d’art c’est aussi un acte militant qui veut jouer un rôle actif dans la conservation de toute la biodiversité. C’est à dire de tous les êtres vivants.

Mots clés: