Replay du dimanche 8 novembre 2020

Le bâteau écoresponsable

C’est le départ du Vendée Globe ce dimanche ! L’occasion pour Benoit Prospero de nous emmener faire un tour en bateau de façon… écoresponsable !

Le bateau écoresponsable
Le bateau écoresponsable © Radio France - Claire Charbonnel

Comment naviguer de façon écoresponsable ?

Comment passer du plus gros bateau de croisière du monde au radeau de la méduse ?

Tout d’abord, privilégier le voilier ! Et à bord, utiliser les voiles au maximum et le moteur seulement pour manœuvrer dans le port ou encore pour jeter l’ancre. Concernant les bateaux à moteur plus le déplacement est rapide, plus la consommation de carburant augmente et plus ça pollue ! Donc choisir une vitesse raisonnable. De la même façon, faire le plein à débit modéré, tôt le matin quand le carburant est froid et moins dense permet de minimiser les vapeurs de carburants.

Une fois à bord on peut réduire sa consommation d’eau…

En n’utilisant pas d’eau douce pour nettoyer le pont ou encore en évitant la pompe électrique pour se rincer. Un pulvérisateur suffit.

Une autre règle basique et qu’on ne répète jamais assez, ne rien jeter dans l’eau !

Prévoir une poubelle ou encore un cendrier de poche pour vos mégots ! Pour les toilettes ou pour vidanger les bacs à eaux noires du bateau il est préférable d’attendre d’être au port et s’il n’y a pas d’autre solutions on ne rejette surtout pas ses eaux usées dans des zones sensibles. 

De la même façon dans ces mêmes zones, (aires marines protégées par exemple) pensez à la pollution sonore ! Le bruit du moteur et même de la coque peut perturber la faune et la flore aquatique. D’où l’intérêt de ralentir. 

Enfin, pour ancrer un bateau tout en préservant les fonds marins, il est préférable d’utiliser si possible une bouée disponible ou encore de choisir une ancre écologique.

Bon en résumé on retient quoi ?

Que si notre planète nous offre la possibilité de naviguer elle nous offre aussi le droit de la respecter !

Mots clés: