Replay du samedi 23 janvier 2021

Pourquoi faire un câlin à un arbre ?

En France, 80% de la population vit dans les villes. Autrement dit, loin de la nature.

Un câlin à un arbre ? Et pourquoi pas !
Un câlin à un arbre ? Et pourquoi pas ! © Radio France

Les homos Sapiens sont apparu sur terre il y a 200 000 ans. Pendant tout ce temps, on a vécu dans des milieux naturels. Et puis d'un seul coup, avec la révolution industrielle et l'urbanisation, tout a basculé. Conséquence : notre cerveau n'a pas eu le temps de s'adapter !

C’est pour ça que pour rééquilibrer l’organisme au niveau mental, émotionnel et physique, de plus en plus de personnes utilisent la technique japonaise du _Shinrin-yoku, l_ittéralement en français, "bain de nature" connu aussi sous le nom de « sylvothérapie ».

De nombreuses études scientifiques démontrent que faire un câlin à un arbre a pour conséquence : une baisse significative du stress et de l’épuisement, une amélioration des défenses naturelles, moins de troubles de l’attention, une amélioration du sommeil ou encore des effets positifs sur la tension artérielle...

Bien qu’il n’y est pas de règle à proprement dite, une séance de sylvothérapie pour ressemblait par exemple à ceci : 

D’abord, on laisse notre smartphone ou tout autre appareil.

Ensuite, on commence par marcher lentement dans la forêt et ce durant au moins 2h. La clé pour libérer le « pouvoir » de la forêt se cache dans vos 5 sens !

L’ouïe vous permet d’écouter les arbres dans lesquels le vent produit un son différent suivant les espèces. L’odorat de respirer les composés organiques naturels qui ont des vertus dynamisantes. Le toucher de sentir des écorces douces ou rugueuse. Le goût, de décrocher un petit morceau d’arbre pour le goûter avant de le rejeter. Et la vue de profiter des bienfaits des formes et des couleurs des racines jusqu’au ciel.

Et le câlin dans tout ça ? 

Vous pouvez en effet si vous le souhaitez en fin de séance, même si la sylvothérapie ne se réduit pas à cela, enlacer un arbre.

Mais pourquoi ?

Parce que dans tous les êtres vivants, et donc dans les arbres, il y a de l’énergie. Et se rapprocher d'eux permet de puiser dans leur énergie et de se ressourcer.

Bon, en résumé on retient quoi ?

Que le Shinrin-yoku est une technique qui permet de profiter de tous les bienfaits des arbres… Et à la fin on peut même faire un câlin... à l’arbre !