Replay du dimanche 6 septembre 2020

Le vautour

C'est un animal qui nous fait peur et qui pourtant joue un rôle très important ! Aujourd'hui, "Planète Bleue" nous dit tout sur le vautour.

Le vautour
Le vautour - Claire Charbonnel

Il n’est pas forcément celui que l’on croit et c'est encore une fois la preuve que la nature est bien faite parce qu’en l’occurrence, le vautour est très utile ! Grâce à son régime alimentaire, ce charognard est un ami de l’environnement. Il fait partie de ces animaux qui nettoient nos paysages et ils ne laissent aucune chance aux germes pathogènes, de survivre à leur passage en nous débarrassant, par exemple, des carcasses qui pourrait être à l’origine de pollution bactériologiques. Et avec son système digestif très puissant, il peut détruire la majorité des micro-organismes ingérés.

Et cette utilité va même jusqu'au bout de leurs plumes. Ou en tout cas de celles qu'ils n'ont pas. 

La tête et le cou n’ont pas de plumes (ou alors des plumes très courtes) parce que les vautours doivent plonger cette partie du corps dans les carcasses d'animaux morts pour les manger. Les charognes qui contiennent des parasites qui peuvent propager des maladies, si les vautours avaient des plumes sur la tête et le cou, celles-ci seraient tout le temps sales, et ils risqueraient de tomber malades. 

Preuve donc que la nature est bien faite, le vautour est "bien pensé" :

La nature qui fait de l’une des 23 espèces de vautours qu’il existe dans le monde, en l’occurrence le condor, le plus grand rapace du monde ! Il peut atteindre 3,20 mètres d’envergure !  Comme ils doivent parcourir de très grandes distances pour trouver des carcasses et se nourrir, ils ont développé un moyen de le faire sans se fatiguer. Ils planent ! Et ce, sur des kilomètres, sans jamais battre des ailes. Et on note que savoir planer en utilisant les vents chauds pour prendre de la hauteur dénote une très grande intelligence ! 

Une intelligence qui font aussi de lui un des très rares animaux à savoir utiliser des outils... Comme par exemple un caillou pour briser la coquille d’un œuf d’autruche. Ou encore, ils sont capables de lâcher en vol un os pour le faire tomber sur une pierre et le briser pour ensuite le consommer plus facilement.

Bon en résumé, on retient quoi ?

Que dans l’imaginaire collectif, le vautour est un animal qui fait peur parce qu’il symbolise la mort, alors qu’en réalité, en se nourrissant de cadavres, il remplit un rôle essentiel vis-à-vis des espèces vivantes !

Et on note que ce dimanche c'est "La Journée internationale de sensibilisation aux vautours".

Mots clés: