Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Le chanteur de rock français, Johnny Hallyday, à la "Fête de l'Humanité" en septembre 1991. Johnny Hallyday est décédé le 5 décembre 2017.
Le chanteur de rock français, Johnny Hallyday, à la "Fête de l'Humanité" en septembre 1991. Johnny Hallyday est décédé le 5 décembre 2017. © Getty - Bernard Bisson

Ah que... tu nous manques

Diffusion du vendredi 4 janvier 2019 Durée : 6min

L’année 2018 est marquée par une absence celle du patron.

Depuis son décès le 5 décembre 2017 et l’hommage que lui a rendu le pays, Johnny n’a jamais été aussi présent dans le cœur des français. En écoutant les témoignages et réactions du public, on a pu mesurer à quel point l’artiste a marqué des générations de fans et combien ses chansons ont accompagné la vie de nos contemporains.

« Que je t’aime » est sans doute la chanson la plus emblématique, celle que ses guitaristes joueront le jour des funérailles nationales devant 15 millions de téléspectateurs.  Et c’est aussi sur ce refrain ou plutôt ce slow torride que depuis 50 ans, des milliers de couples se croisent et se forment. Son entourage l’avouera plus tard, même malade, Johnny était plein de projets, nouvelle tournée, nouvel album, lui ne parlait et n’avait envie que de ça. « L’envie » cette chanson de Goldman qui lui va si bien. Tout au long de cette première année sans Johnny on a beaucoup écrit et scribouillé sur les problèmes de gros sous, d’héritage et de succession. Dans ce délire collectif on a trop souvent oublié l’artiste, ce grand seigneur de la chanson française qui nous a légué des diamants bruts comme cette chanson écrite par Michel Berger.

Le 19 octobre, la sortie du 51ème et ultime album de l’idole est événement national. A minuit pile les fans se ruent dans les bacs et font main basse sur tous les supports possibles Vinyle, Cd, Coffret, DVD et retrouvent enfin la voix du chanteur enregistrée un an plus tôt entre Los Angeles et Paris. 

Malgré la maladie, Johnny n’a jamais pensé que cet album serait son dernier et parlait à son manager de sa prochaine tournée. Des plans et des projets que l’artiste emporte avec lui, nous laissant comme ultime confession « C’est écrit sur ma peau, je suis made in Rock N Roll ».