Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

 Hugues Aufray sur le plateau TV de 'Vous aurez le dernier mot'.
Hugues Aufray sur le plateau TV de 'Vous aurez le dernier mot'. © Getty - Eric Fougere

Dis-moi, Céline, les années ont passé ?

Diffusion du jeudi 10 janvier 2019 Durée : 5min

Depuis sa sortie en 1966, cette petite ritournelle compte un nombre incommensurable d’interprètes. "Céline" reste encore aujourd'hui un immense succès.

Au milieu des années 60 Hugues Auffray est, comme sur la pochette de son 45 tours, ce troubadour vêtu d’une veste treillis et une marguerite au bout des doigts. C’est l’époque où dans les colos, les gamins chantent, Stewball à tue tête et le soir autour du feu de camp, murmurent, sans trop comprendre le sens du texte, « Céline ». Une chanson bien tristounette signée Vline Buggy, Mort Schuman et bien sûr Hugues Auffray.

Pour ce texte l’auteur Vline Buggy s’est inspirée d’une de ses tantes qui venaient à peine de décéder, pourtant pendant très longtemps on a laissé croire que cette Céline existait vraiment. En 1966 la chanson remet à la mode ce prénom et un peu partout les Céline fleurissent sur les actes de naissance. Même en Italie où le titre est repris par le duo Jonathan et Michèle.    On raconte aussi que c’est à cette chanson d’Hugues Auffray que Céline Dion doit son prénom de baptême. Evidemment depuis sa sortie en 1966, cette petite ritournelle compte un nombre incommensurable d’interprètes parmi lesquels  Didier Barbelivien, qui, de son air triste et inimitable chuchote à ses fans : « Dis moi Céline, les années ont passé ».

Il paraîtrait qu’après le succès d’Hugues Auffray, Claude François serait rentré dans une rage folle, accusant Vline Buggy, son auteur fétiche depuis « Belle, belle, belle », de le négliger et de ne pas avoir insisté pour qu’il enregistre cette chanson. Mauvaise foi de Cloclo, on lui a bien présenté « Céline », tout comme à Richard Anthony, mais nos vedettes ont laissé filer ce futur N°1 des Hits Parades. Bien plus tard, pour un album consacré aux chansons d’enfance, Alain Bashung rendra à Céline l’hommage qu’elle mérite.