Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

Le chanteur Yannick en 2014.
Le chanteur Yannick en 2014. © Getty - Foc Kan

De cette année-là à cette soirée-là

Diffusion du mardi 5 novembre 2019 Durée : 5min

Que tout ceux qui sont dans la vibe Lèvent le doigt

Comme le dit très pudiquement Frankie Valli chanteur du groupe « Four Seasons » la chanson « What a Night » raconte l’histoire d’un gars qui vient de perdre sa cerise. La cerise étant dans le langage très imagé, fruits et légumes du show : la virginité. Le gars, tout content, raconte cette folle nuit du mois de décembre 1963 quand une femme l’a enfin déniaisée.

A l’origine « Oh What a Night » classée N°1 des deux côtés de l’Atlantique en 1975 racontait, sous le titre « 5 décembre 1933 » un truc hallucinant sur la fin de la prohibition en Amérique.

Chez nous, Claude François, qui savait flairer les tubes, demande à ses auteurs de plancher sur la version française. Sous la plume des mercenaires de la maison de disques flèche, finies les histoires de prohibition en 1933, de dépucelage en 63. Cloclo relate ses débuts, cette année là en 1962.

Il faut se souvenir que, malgré le côté guilleret et sautillant de « Décembre 1963 » dans sa version originale des Four Seasons, ce mois de décembre 63 est un des plus triste de l’histoire des Etats Unis, toute une nation sous le choc suite à l’assassinat du président Kennedy survenu quelques jours plus tôt le 22 novembre.

Reprise des centaines de fois, nous avons retrouvé dans l’immense disco mobile de Pop Story cet enregistrement de Kid Créole accompagné de ses noix de coco bien sûr.

A l’aube du XXI siècle et 25 après le 45 tours original, « Oh What a Night » sera de nouveau N°1 un peu partout en Europe.

Refaçonnée par le rappeur d’Issy-les-Moulineaux Yannick, la chanson « Ces soirées là » explose les chiffres de ventes et le nombre de records de semaine passées en tête de notre Top National.