Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

Pais, le 8 novembre 2017 au Grand Palais. La chanteuse Patti Smith devant la photo de son album "wave" sorti en 1979.
Pais, le 8 novembre 2017 au Grand Palais. La chanteuse Patti Smith devant la photo de son album "wave" sorti en 1979. © Getty - Pierre Suu

Épelons Gloria

Diffusion du lundi 14 octobre 2019 Durée : 6min

Plus d’un demi siècle après la sortie du 45 tours des Them, le prénom Gloria est définitivement entré dans la légende de la pop.

Gloria, ce morceau particulièrement énervé de 2’30 écrit par Van Morrison parait dans l’indifférence générale en face B de « Baby please don’t go », un standard de blues réadapté en 1964 par cette bande de vauriens originaires de Belfast.

Van Morrison a donné à cette jeune fille le prénom de sa cousine de 13 ans son aînée et qui, selon la légende, ne partage absolument pas ce caractère fantasque et volage de la fameuse Gloria... Et bien sûr nos rats de discothèques ont retrouvé sous une couche de 3m de poussière la version française enregistrée par Patrick Samson étoile filante de l’époque Yéyé twist et ex chanteur d’un groupe oublié « Les Phéniciens ».

Pour ne pas choquer les esprits bien pensants et autres censeurs de l’époque, le texte original de Van Morrison est édulcoré à l’extrême et notre Gloria connue pour être une chercheuse d’aventures en tout genre parait tout à coup bien sage. Jim, un autre Morrison sans aucun lien de parenté avec le chanteur des Them, dont il est fan, va se charger de dévergonder à sa manière la demoiselle. C’est en live et dans des attitudes des plus provocantes et sexuelles que le leader charismatique des Doors embrase ses fans, même les plus chastes.  

Le très fameux G.L.O.R.I.A a été scandé dans toutes les langues et dans toutes sortes d’adaptations comme celle de la très mystique Patti Smith... En 75 l’égérie rock de la décennie égrène, sur les trois accords de la chanson des Them un de ses poèmes hallucinés dans lequel elle dit que jésus est mort pour les péchés des autres mais pas à cause des siens. 

Voilà comment l’aventureuse et accroc au sexe Gloria de Van Morrison est devenue, quelques années plus tard et dans cette version de madame Patti Smith l’héroïne punk d’un cantique religieux.