Replay du vendredi 22 mai 2020

La plus belle bagnole pour la plus belle fille

La chanson « Something Else » d’Eddie Cochran raconte en quatre couplets l’histoire des ados de la fin des années 50 et l’obsession de vouloir posséder enfin une bagnole pour séduire la plus belle fille du bahut. Le rêve américain quoi.

Affiche où figure Eddie Cochran.
Affiche où figure Eddie Cochran. © Getty - Michael Ochs Archive

C’est justement avec Sharon Sheeley une des très rares auteures classée N°1 aux Etats unis et qui deviendra sa petite amie, que Cochran peaufine ce texte très Rock N’ Roll pointé 22ème des charts au mois d’octobre 1959.

6 mois plus tard le 17 avril 1960, Eddie Cochran décède à l’âge de 21 ans dans une accident de voiture au cours duquel Gene Vincent et Sharon ne seront que légèrement blessés. C’est sur la scène de l’Olympia à l’automne 62 que Johnny rendra hommage au rockabilly du grand Cochran. Devant une salle comble, entre un madison, un twist et une idole des jeunes le taulier interprète pour la première fois, "Elle est terrible".

Chez nous, cette version de Johnny est un énorme succès et tourne en boucle à la sortie des cours dans les émissions de radio destinées aux copains...  Dans le film « La grande Escroquerie du Rock n Roll » sorti en 1980 les Sex Pistols reprennent « Something Else ». Dans une scène d’anthologie, Sid Vicious déglingué au saut du lit, chante le tube de Cochran une bière à la main et vêtu d’un slip douteux. No Future.
Tous les apprentis rockers, toutes générations confondues se sont frottés à « Somethin’ Else ».

Brian Setzer et ses rockabilly de Stray Cats en bons héritiers du genre ont honoré ce monument d’Eddie Cochran édité à l’époque des premiers blousons noirs et lorsque le tout jeune Johnny chantait en escamotant la dernière syllabe : « Cette fille là elle est terrib’ ».

Mots clés: