Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

Portrait de la chanteuse Irene Cara.
Portrait de la chanteuse Irene Cara. © Getty - Michael Ochs Archives

Quand Irène Cara secoue MTV et Flashdance

Diffusion du jeudi 14 novembre 2019 Durée : 6min

1983, les ados sont scotchés devant la jeune chaîne musicale MTV. Désormais, ça chante et ça danse 24/24 et 7 jours sur 7 dans le tube cathodique et le jeune public découvre l’esthétique d’un nouvel art : Le vidéo clip.

Ce nouveau phénomène n’échappe pas à Don Simpson et Jerry Bruckeimer, deux jeunes producteurs et futur poids lourds d’Hollywood qui ont l’idée de monter un film avec les recettes qui font le succès du clip. De la musique, de la danse et une héroïne de l’âge des fans d’MTV, ce sera Flashdance avec Jennifer Beals et la chanson « What a Feeling » que reprendra bien plus tard la troupe de la comédie musicale Glee. 

Le film Flashdance sort aux Etats-Unis le 15 avril 1983, trois semaines plus tard la chanson « What a Feeling » est N°1 des ventes éjectant au passage l’indétrônable « Thriller » de Michael Jackson.

C’est le carton plein pour cette jeune soudeuse de Pittsburg, campé par la sublime Jennifer Beals, qui après ses huit heures de labeur à l’usine joue les gogos danseuses dans un cabaret miteux. Jusqu’à cette fameuse audition dont la scène reste à jamais gravée dans toutes les mémoires.

Les producteurs de «Flashdance n’ont rien laissé au hasard. Même si leur film ne rentre pas dans la catégorie des films musicaux, ils ont pris soin de soigner la bande son en la confiant à Giorgio Moroder et Keith Forey. On doit à ces deux magiciens des génériques du calibre de Midnight Express, Top Gun, Du flic de Beverly Hills ou encore Breakfast Club.

Quant au texte, c’est Irène Cara, elle même qui, riche de ses expériences de danseuse, de chanteuse et d’artiste accomplie parachève ce tube inoxydable de nos années 80.