Pop Story

La princesse Stéphanie de Monaco en mars 1985 à Paris, France.
La princesse Stéphanie de Monaco en mars 1985 à Paris, France. © Getty - Peter Knapp

Quand l’Ouragan du Rocher souffle sur le Top 50

Diffusion du vendredi 22 novembre 2019 Durée : 5min

En 2014 pour célébrer le 30ème anniversaire du TOP 50, les producteurs de l’album des enfants du TOP ont confié à une sélection d’artistes de la nouvelle génération le soin de reprendre quelques chansons marquantes de la décennie 80.

Ils ne pouvaient, bien sur, ignorer « Ouragan » tube monumental de l’année 86 et interprété à l’époque par une jeune et ravissante Princesse : Stéphanie. 3 décennies plus tard, dépouillé de tous les artifices sonores de l’époque et adapté par Maude, on se dit que la mélodie de Romano Musumara est vraiment indestructible.

N°1 de notre TOP en 1986, « Ouragan » est un incontournable de la décennie 80. 30 ans plus tard la chanson chauffe toujours à blanc les dancefloors et secoue encore l’ambiance des soirées, même les plus poussives.

Inattendu et dévastateur personne n’a vu a arriver notre Princesse avec cette chanson taillée sur mesure par l’orfèvre Romano Musumara connu pour ses N°1 enregistrés entres autres par Jeanne Mas ou Elsa...

Refusée par Jeanne Mas, la mélodie est proposée à Marie Léonor, une jeune artiste alors fiancée à Robert palmer, qui écrit le texte et enregistre une maquette refusée par Claude Carrère mais qui traînera quelques temps sur le bureau du producteur de Sheila.

On dit que Sheila boude cet « Ouragan » qui finira sa course chez Jean François Michaël chanteur vedette de la fin des années 60.

Lui est au courant que la Princesse Stéphanie aimerait bien chanter et donc la suite tout le monde la connaît, N°1 un peu partout en Europe, « Ouragan » explose les chiffres de ventes avec plus de 2 millions de copies écoulées.