Pop Story

Alain Souchon et Laurent Voulzy aux Victoires De La Musique en 2015 à Paris.
Alain Souchon et Laurent Voulzy aux Victoires De La Musique en 2015 à Paris. © Getty - Toni Anne Barson

Quand la tolérance se fredonne au soleil

Diffusion du vendredi 13 décembre 2019 Durée : 5min

Pop Story vous emmène lézarder au soleil, puis chalouper sur la plage à l’heure de l’apéro.

Très inspiré par les racines de son pote, Alain Souchon fait chanter à Laurent Voulzy les thèmes qu’il n’osait pas aborder. Comme la tolérance, le partage et les tracas de ce petit gars qui a compris très tôt que le teint de sa peau cuivrée n’était pas toujours bien accepté.

Pour Souchon il suffit donc que chacun s’expose quelques heures au soleil pour que nous soyons tous un peu frères... Excepté ceux dont le bronzage rappelle plutôt les couleurs chatoyantes d’un cornet de glace vanille fraise. Sur cet air paisible de Bossa nova paresseuse Voulzy chante ce désir d’amour universel et d’égalité entre les hommes.

Comme « Belle ile en mer » paru deux ans plus tôt, « Le soleil donne » aborde le thème de la tolérance.

Laurent Voulzy aux racines mélangées, un peu de Caraïbes et un pincée de métropole a connu, gamin, les attitudes et les signes de ceux qui avaient du mal a supporter les différences.

Comme le raconte Voulzy lui même « dans la cour de récré on était deux marrons, je me sentais isolé et parfois il y avait de la violence ».

Sans son complice Souchon, l’artiste n’aurait jamais osé raconter ces choses là, ces moments trop personnels ou trop intimes.

Pourtant comme le dit la chanson avec du soleil en plus on aurait comme Laurent un joli teint café au lait.