Replay du jeudi 21 mai 2020

Quand le grand Charles sort les violons

Alors que certains maris ont préféré fuir avec la « baby sitteuse » Charles Aznavour lui a su faire face.

Charles Aznavour est honoré d'une étoile sur le Hollywood Walk of Fame le 24 août 2017 à Hollywood, en Californie. Axelle / Bauer-Griffin
Charles Aznavour est honoré d'une étoile sur le Hollywood Walk of Fame le 24 août 2017 à Hollywood, en Californie. Axelle / Bauer-Griffin © Getty - Axelle / Bauer-Griffin

Alors que certains maris ont préféré fuir avec la « baby sitteuse » Charles Aznavour lui a su faire face.

En époux inflexible, il assiste au spectacle navrant d’un peignoir négligemment ouvert, de bas qui plissent sur les charentaises et de bigoudis en bataille. Malgré les dégâts, le grand Charles sort les violons pour la plus belle des déclarations d’amour.

Même si Florent Pagny reprend « Tu te laisses aller » en 2012 lors de sa tournée « Ma liberté de chanter », le texte de Charles Aznavour n’est que science fiction, pour lui qui partage depuis 26 ans la vie de la très belle Azucena.  Pour les fans des années 80, c’est elle, alors mannequin très demandé, qui tourne, une guitare à la main et dos à dos avec Alain Bashung dans le clip « Osez Joséphine ».

Mots clés: