Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

Le groupe Chicago, de gauche à droite, Laudir de Oliviera, Walter Parazaider, Lee Loughname, Robert Lamm, Jimmy Pankow, Peter Cetera, Donnie Dracus, Danny Seraphine.
Le groupe Chicago, de gauche à droite, Laudir de Oliviera, Walter Parazaider, Lee Loughname, Robert Lamm, Jimmy Pankow, Peter Cetera, Donnie Dracus, Danny Seraphine. © Getty - Julian Wasser

Slow incendiaire pour un tube planétaire

Diffusion du vendredi 8 novembre 2019 Durée : 5min

Pop Story vous propose une petite séquence dentelles, bas de soie et lumière tamisée avec « If you leave me now » slow atomique enregistré en 1977 par le groupe Chicago.

Certes le slow est désormais rangé au rayon antiquités, mais savez-vous les djeun’s gavés de musique techno, combien de couples se sont formés sur les pistes de danse lorsque le DJ l’œil taquin lançait sur la platine cette mélodie caramélisée et mielleuse à souhait ? Une chanson reprise, entre autre, par Patricia Kass.

Vous l’aurez compris « If you leave me now » est le genre de refrain acidulé auquel personne ne résiste. D’ailleurs, il a suffit de quelques semaines seulement pour que le groupe Chicago, grâce a sa rengaine, déboule directement à la première place des charts Anglos Américain avant de partir à la conquête du reste du monde. Au brésil par exemple, la ravissante Ives Mendes l’a adapté en bossa nova version érotico romantique.

« If you leave me now » est un slow bien sirupeux avec la texte qui va avec, du genre : « Ne pars pas mon amour sinon tu emportes avec toi un petit bout de moi... Oh chérie ne me laisse pas ». Bref la chanson écrite par le bassiste du groupe Peter Cetera utilise toutes les bonnes vieilles ficelles du succès romantique et lacrymal.

Le succès planétaire de « If you leave me now » va aussi précipiter la fin du Chicago Transit Autority, ce groupe de légende formé en 1967 de sept musiciens, réputé pour sa section de cuivre et ses compositions particulièrement musclées. Ce slow écrit par le bassiste Peter Cetera change la donne et la maison de disques, confortée par le chiffre de vente colossal du 45 tours, impose au groupe de s’orienter vers ce genre de mélodie onctueuse et ce rock soyeux que le public semble apprécier.

Classé désormais dans le TOP 10 des chansons les plus romantiques enregistrées au siècle dernier, « If You leave me now » contribue toujours, sur la planète terre, au maintien du taux de natalité.