Pop Story

Nik Kershaw au Rewind Festival en août 2017 à Henley-on-Thames, Angleterre.
Nik Kershaw au Rewind Festival en août 2017 à Henley-on-Thames, Angleterre. © Getty - Lorne Thomson

Synthétiseurs et boîtes à rythme : Flash-back années 80

Diffusion du jeudi 12 décembre 2019 Durée : 5min

« Would’nt it be good » de Nick Kershaw est devenu un symbole de nos années TOP.

Ce 45 tours pourrait illustrer à lui seul les mélodies, les sonorités et le dynamisme de l’industrie musicale anglaise des années 80.

Cataloguée imparable, la chanson du jeune Kershaw se classe des deux côtés de l’atlantique avant de partir à la conquête du reste du  monde.

Avec ce deuxième 45tours Nick Kershaw colonise le TOP 40 anglais et pointe à la 35ème place de notre TOP national au mois de novembre 1984.

Pour ceux qui ont grandi avec les années 80, le succès de « Would’nt it be good » rappelle le son cristallin du synthétiseur, du tempo métronomique de la boîte à rythmes, des brushing choucroutés et les couleurs baveuses des premiers clips aux effets spéciaux très approximatifs.Toute une époque.