Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

Claude François sur scène dans les années 1970.
Claude François sur scène dans les années 1970. © Getty - François DUCASSE

Beggin' par Claude François reste plus candencée que jamais

Diffusion du vendredi 7 juin 2019 Durée : 6min

Au milieu des années 60, le groupe The Four Seasons emmené par le très élégant Frankie Valli, aligne ses tubes des deux côtés de l’Atlantique.

Si certains n’ont résisté ni au temps ni aux modes, d’autres en revanche, ressortent régulièrement arrangés et repris par une multitude d’artistes de tous âges et de tous horizons. C’est le cas de la chanson « Beggin’ » sortie en 1965 et qu’un assureur conseil a choisi pour ses spots de pubs.

Dans la foulée de Frankie Valli, le barbier du New Jersey, Claude François, le yéyé d’Alexandrie, dégomme nos Hits Parades avec « Reste » une traduction frénétique de cette chanson des Fours Seasons. Le décibel poussé à fond, cette version plus protéinée que l’original enflamme les chorégraphie de plus en plus en plus bondissantes de Cloclo et de ses Claudettes.

Quelque soit le style musical du moment, il y a toujours un artiste ou un groupe pour dégoter au fin fond du placard à tubes, le 45 tours de Frankie Valli et des Fours Seasons. En 1974, alors que les premiers titres disco commencent à fleurir chez les disquaires, Les Shocking Blue un combo hollandais tout juste sacralisé par le carton de « Venus » adapte pour les accrocs à la boule à facettes ce titre sorti 10 ans plus tôt.

Et enfin, dans sa version Hip Hop sortie quatre décennie après l’original des  Four Seasons, Beggin’s retrouve le sommet des Charts planétaires. On doit cette reprise à Madcon, un duo norvégien pétrit de musique urbaine et qui à l’automne 2008 restera pas moins de 7 semaine N°1 de notre Top national.