Replay du lundi 12 février 2018

Cheap Trick : I Want You To Want Me

Dans son album « Interstellaire » sorti en 2015, Mylène Farmer, la plus capée des chanteuses issues de la génération TOP, reprenait « I Want you, to want me » crée 40 ans plus tôt par le groupe Cheap trick.

© Getty

Même dans cette version langoureuse et torride, les ex chevelus fans du rock à paillettes de nos années 70 reconnaîtront cette mélodie imparable.

À noter que le groupe Cheap trick formé au tout début des années 70 dans l’Illinois est toujours en activité et égrène au fil de ses tournées planétaires son rock, mélange de jolies mélodies et de guitares sur saturées. Parmi ses fans de la première heure on retrouve un certain Chris Isaac qui reprend dans une version très proche de l’original l’indestructible : « I Want You to want me ». » 

Sorti dans des styles parfois assez improbables, le refrain se révélera « tubesque » lors d’un concert au légendaire Budokan de Tokyo. Enregistrée en live cette version, les amplis poussés à fond et complètement déjantée grimpe en quelques semaines au sommet des tops et des hits parades, surtout aux états unis où le groupe n’était jusqu’alors qu’un illustre inconnu.

Mots clés: