Replay du vendredi 26 octobre 2018

"Con te partiro" résiste au temps et aux modes

Il y a 20 ans, au mois de février 97, tout ce que le show biz compte de boys band s’époumone et gesticule dans tous les sens mais rien ni personne ne peut désormais contester le succès international d’Andréa Boccelli et de sa chanson « Con te Partiro ».

Andréa Bocelli en concert à Hambourg.
Andréa Bocelli en concert à Hambourg. © Getty - Franziska Krug

Un refrain imparable, qui donnera à Gregory Lemarchal, quelques années plus tard, l’occasion d’émouvoir aux larmes les fans de la star Ac promo 2004. En 20 ans de succès ce refrain est devenu le maître étalon des chanteurs dits à voix. Ténors, contre ténors, barytons et parfois, hélas, dans les Karaokés des pseudos chanteurs à la voix de tondeuse à gazon, tous, un jour se sont  mesuré à « Con te partiro ». Avec plus ou moins de réussite, il n’est pas rare aujourd’hui de retrouver la chanson d’Andréa Boccelli dans toutes sortes de compilations et de best of. 

Plus surprenante et moins académique, Donna Summer, injecte une bonne dose de vitamine dans le tempo de cette complainte. En pleine vague techno et Boom Boom, « Con te Partiro » en version Reine du Disco, déserte quelques temps les ambiances feutrées et le lieux de recueillement pour s’accoquiner sur le dancefloor. 

« Con te partiro » a donc été accommodé à toutes les sauces musicales, mais il faut bien reconnaître, qu’aujourd’hui, seule l’original d’Andréa Boccelli résiste au temps et aux modes. Cette même version que le jeune ténor, parrainé par Zucchero et Luciano Pavarotti, interprète pour la première fois au festival de San Remo en 1995 et qui va scotcher sur place un public réputé difficile et un poil blasé. « Con te Partiro » est classé aujourd’hui parmi les 15 meilleures ventes de single de tous les temps.

Mots clés: