Replay du mercredi 19 décembre 2018

Connaissez-vous le titre préféré des hormones du bonheur ?

Aujourd’hui nous allons ressortir du rayon Spécial slow années 80 le très humide « I want to know what love is » du groupe Foreigner et que personne ici, je pense, n’a oublié. Cette chanson est le prototype même du tube qualifié Rock FM.

Foreigner : portrait de groupe, New York, 7 février 1977. De gauche à droite :  Dennis Elliott, Ed Gagliardi, Al Greenwood, Mick Jones, Lou Gramm, Ian McDonald.
Foreigner : portrait de groupe, New York, 7 février 1977. De gauche à droite : Dennis Elliott, Ed Gagliardi, Al Greenwood, Mick Jones, Lou Gramm, Ian McDonald. © Getty - Michael Putland

Un label que l’on colle à cette époque sur ce genre de ballade bien langoureuse aux guitares saturées dont raffolent les programmateurs de radio sur la côte ouest américaine. Ce genre de ballade qui se jouent des modes et des décennies et que reprennent, dans la comédie musicale « Rock Forever » Tom Cruise et Malin Ackerman. 

Eh oui, Tom Cruise le sauveur du monde dans « Mission Impossible »,pilote de chasse dans « Top Gun » sait aussi chanter.  « I want to know what love is » a été composé par Mick Jones le fondateur de Foreigner et qui fut au tournant des années 70 le guitariste d’Hallyday. Johnny lui doit d’ailleurs quelques tubes du calibre de « Oh ma jolie Sarah » ou encore « Rivière ouvre ton lit ». Ce Mick Jones qui dira de cette version de Mariah Carey qu’elle est la plus sensuelle qu’il n’ait jamais entendue.

Les stars comme Mariah Carey ou Tom Cruise chantent « I want to know what love is ».  Mais une chanson est certifiée tube universel si Alvin et les Chipmunks daignent la reprendre. Car depuis 60 ans ce trio de rongeurs à la voix sur aiguë et un poil agaçants quand même, squattent les meilleures places des hits parades.

« I want to know what love is » est un N°1 planétaire de 1984 que Mick Jones écrit pour Ann Dexter sa future épouse dont le fils deviendra quelques années plus tard le manager d’Amy Whinehouse. Voilà pour la rubrique people. 

Avec cette ballade véritable cocktail de dopamine et d’ocytocine, les hormones du bonheur, Mick Jones déclare à sa belle que malgré ses relations passées, il ne sait rien de l’amour. Il est temps de tamiser les lumières, non ?

Mots clés: