Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Joe Cocker au festival de Woodstock en août 1969.
Joe Cocker au festival de Woodstock en août 1969. © Getty - Stills

D'Abbey Road à Woodstock

Mesdames et Messieurs nous sommes ravis de vous présenter aujourd’hui l’immense Billy Shears.

Quoi? Vous ne connaissez pas Billy, le chanteur du mythique groupe anglais Sergent Peper Lonely Heart club band ? Billy Shears, en effet, est le pseudo choisit par Ringo Starr pour jouer le rôle du leader de cette bande imaginaire, totalement déjantée et qui chante ce monument des Beatles « With a Little Help from my friends ».

Bien que jamais sortie en single ou pour parler comme à l’époque, en 45 tours, « With a Little Help from my friends » est aujourd’hui considérée comme faisant partie des plus grandes chansons du siècle précédent. Elle est aussi, officiellement, la dernière collaboration entre Paul McCartney et John Lennon avant que leur belle complicité ne parte en sucette. Un demi siècle plus tard on a toujours du mal a recenser, à travers le monde, le nombre de reprises ou d’adaptations.  Au Brésil par exemple, Sergio Mendes a offert à ses fans cette petite bossa nova.

La chanson a fait couler beaucoup d’encre notamment aux Etats Unis où le vice président de l’époque a décrété que ce refrain faisait l’apologie de la drogue. Sinon nous avons « L’amour quand tu es là » une petite version française, plus candide et innocente enregistrée par Donald Lautrec, un acrobate, acteur et chanteur qui parait-il, dans les années 60, faisait fondre le cœur des petites québécoises.

Joe Cocker a raconté un jour que c’est, assis sur les toilettes, qu’il a pensé à reprendre « With a Little Help from my friends ». Mais pas à la manière des Beatles. La version de Cocker et de ses musiciens est largement inspirée du Rythm and Blues d’Aretha Franklin et de Ray Charles leur idole du moment.  
Classée N°1 du TOP 40 anglais le 8 octobre 1968, « With a little help from my friends » par Joe Cocker rentrera définitivement dans la grande histoire du Rock'n'Roll avec cette magistrale interprétation lors du festival de Woodstock.