Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

© Radio France

Demis Roussos : Rain and Tears

Diffusion du lundi 7 mai 2018 Durée : 5min

Mai 68, le trio grec The Aphrodit's Child vient de décrocher son premier contrat pour l’enregistrement à Londres d’un album avec la maison de disques Philips.

Hélas le vol Athènes Londres, doit faire escale à Paris où depuis peu, les bombes lacrymos squattent l’espace aérien, clouant sur le tarmac tous les avions de ligne. Coincés et sans un radis en poche, Demis Roussos et sa bande jouent au Psychédélic, un club branché de la capitale où se retrouve le gratin du show biz. 

Un soir, un producteur subjugué par la voix du chanteur leur propose d’enregistrer ce morceau Classico planant: « Rain and Tears ». Les fans de musique baroque auront noté que le compositeur Evangelos Oddyssea Papathanassiou, plus connu aujourd’hui sous son diminutif Vangelis, s’est, sans vergogne, largement inspiré du canon en ré majeur du compositeur allemand Johann Pachelbel.  Cet organiste né à Nuremberg en 1653, ne pouvait se douter que trois siècles plus tard, son œuvre allait inspirer un des plus grand slows de tous les temps. 

« Rain and Tears » a été produit dans l’urgence au milieu des grèves et des manifs. D’ailleurs, l’éditeur, pour être sûr que le texte soit prêt dans les temps, avait enfermé Boris Bergman à double tour dans une chambre d’hôtel. Cet auteur pétri de talent est surtout réputé dans le monde pour un penchant à la glandouille très prononcé. « Rain and Tears » restera 13 semaines N°1 des Hits Parades et deviendra le slow de cet été 68.