Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

Le groupe Trio (de gauche à droite) : Peter Behrens, Gerd Krawinkel, Stephan Remmler, le 15 décembre 1982.
Le groupe Trio (de gauche à droite) : Peter Behrens, Gerd Krawinkel, Stephan Remmler, le 15 décembre 1982. © Getty - Peter Bischoff.

Est-ce qu'on se cherche ou est-ce qu'on triche ?

Diffusion du lundi 3 juin 2019 Durée : 5min

Da Da Da se chante sans problèmes partout dans le monde.

À la fin des années 90 et dans le but de séduire sa clientèle américaine, un grand constructeur automobile allemand met en scène, dans un spot, deux jeunes hommes à bord du nouveau modèle de la marque. Cool et relax ils roulent quelque part dans une ville de la côte ouest américaine avec en musique de fond le très énervant « Da Da Da » un tube du groupe Trio sorti 15 ans plus tôt en 1982.

À noter au passage, que ce film est un des tout premiers de l’histoire de la publicité a être destiné exclusivement à la communauté Gay et friendly. Plus récemment, c’est pour vanter les qualités de sa nouvelle berline, qu’une marque française remet au goût du jour ce « Da Da Da » avec pour slogan : "Les années 80 c’est bien en musique seulement". C’est vrai que ce tube illustre parfaitement les nouvelles tendances de cette époque vouée à la musique électronique naissante et un brin répétitive, un style adapté en 2011 par la très chic et classieuse Marina Celeste.

Da Da Da se chante sans problèmes partout dans le monde. Chez nous le duo Toss, originaire de Valenciennes, composé d’une frangine et de son frangin se lance dans une reprise assez approximative mais très efficace. Le "ich lieb dich nicht du liebst mich nicht aha aha aha" devient dans nos hit parades « est ce qu’on se cherche ou est ce qu’on triche ? aha aha aha ».

Parti en surf sur la vague du succès planétaire, le groupe allemand Trio s’empresse d’enregistrer une version anglaise de son Da Da Da, version,  qui sera très vite pointée N°2 des ventes au Royaume unis. Enregistré avec ce son métallique, caractéristique du Casiotone, premier mini synthétiseur programmable proposé dès 1981 par la marque Casio, « Da Da Da » asticote la bande FM au point d’être élu le tube le plus insupportable de l’année 82. Aux Etats Unis la chanson est carrément éditée dans une compilation baptisée : Les anesthésiants des années 80.