Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Mars 1979, Amii Stewart, chanteuse de disco porte un haut décoré de perles formant un papillon. Ammii Stewart est connue pour le hit «Knock on Wood».
Mars 1979, Amii Stewart, chanteuse de disco porte un haut décoré de perles formant un papillon. Ammii Stewart est connue pour le hit «Knock on Wood». © Getty - Fin Costello / Redferns.

Et je touche du bois...

Diffusion du jeudi 4 avril 2019 Durée : 6min

Pop Story tape sur du bois ou « Knock on wood », une expression utilisée en Amérique pour remercier le sort de sa bonne fortune tout en sachant que les bonnes choses ont forcément une fin.

Un peu comme chez nous « toucher du bois » qui conjure les mauvaises ondes et préserve du malheur. C’est en voulant se moquer des croyances et des superstitions de chacun qu’Eddy Floyd et son guitariste Steeve Crooper, deux légendes de la Soul et du Rythm and blues écrivent en 1966 leur non moins légendaire : « Knock on Wood ».  

Entre ceux qui ne passent jamais sous une échelle, qui jettent le sel par dessus l’épaule gauche, qui font un détour lorsqu’un chat noir traverse la rue ou qu’un parapluie reste ouvert dans un appartement, Eddy Floyd avait de quoi faire., mais au fil de l’écriture l’idée disparaîtra pour devenir cette histoire d’un gars qui tape sur du bois pour rencontrer la fille de ses rêves et c’est cette version très gentillette que reprend Wilson Pickett.

Quelques mois plus tôt, Wilson Pickett avait sorti le monumental « In the Midnight hour » dont Eddy Floyd reprend à la note près l’introduction musicale pour son tube « Knock on Wood ». A cause de cet emprunt, le patron de la maison de disques a boudé la chanson et l’artiste accompagné de son guitariste Steeve Crooper a dû se débrouiller tout seul pour la promotion allant jusqu’à faire du porte-à-porte. Chez nous, c’est Johnny qui offre à ses fans cette version française : "Aussi dur que du bois" et nous sommes en 1967.

15 ans après sa création, en 1979 « Knock on Wood » explose, enfin, les charts planétaires avec une version disco enregistrée par Amii Stewart. La chanson d’Eddy Floyd, qui est aussi la préférée d’un certain Ringo Starr et comme la plupart des standards, n’échappera pas à la mode des adaptations paillettes et piste de danse, de ces titres qui ont fait les grandes heures du Rythm and Blues. 

Alors à vos boots à talonnettes et pantalons en lamé c’est l’heure du disco