Replay du jeudi 27 septembre 2018

Flewood Mac : Divorce et création

Il y a 20 ans Sir Elton John rendait hommage à l’album Rumours de Fleetwood Mac sorti en 1977. Cet opus vendu depuis a plus de 40 millions d’exemplaires, a, pour plusieurs raisons, marqué l’histoire de l’industrie du disque.

De gauche à droite : Mick Fleetwood, Stevie Nicks, Lindsey Buckingham, Christine McVie, John McVie en 1975.
De gauche à droite : Mick Fleetwood, Stevie Nicks, Lindsey Buckingham, Christine McVie, John McVie en 1975. © Getty

D’abord parce que son enregistrement s’est déroulé dans une ambiance parfois assez détestable. Formé de deux couples en pleine divorce et d’un leader largué par son ex, Fleetwood Mac était plus proche de l’implosion que de l’enregistrement d’un pur chef d’œuvre et puis parce qu’à l’unanimité cet album est composé de tubes en puissance comme « Don’t Stop » repris en 98 par Elton John.

« Don’t Stop » comme l’ensemble de l’album « Rumours », connaît quelque soit l’époque et la génération  son lot d’afficionados. Pas étonnant donc, de retrouver le titre en bonne place sur la bande originale de la série musicale Glee diffusée en France entre 2010 et 2015     

Dans notre rubrique « Jouons avec les versions françaises », qui selon vous a enregistré chez nous « Don’t Stop » ? Bravo les filles, c’est Richard Anthony, le copain de tous les copains qui a osé sans filet « Non Stop » cette version (comment dire ?) époustouflante.

« Don’ Stop » parle de séparation, ce qui alimenta aux Etats Unis les rumeurs les plus folles à propos de la santé mentale du groupe. 

Depuis chacun des membres a confessé que certaines substances ont beaucoup aidé à surmonter les longues séances d’enregistrement et surtout les périodes d’extrême tension. Il fut même question au moment de la conception de la pochette de remercier, dans les crédits, les dealers du groupe.

Mots clés: