Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

© Radio France

Johnny Hallyday : Fils de Personne

Diffusion du mercredi 16 mai 2018 Durée : 5min

En pleine guerre du Vietnam John Fogerty leader charismatique du groupe Creedence Clearwater Revival écrit en 20 minutes à peine "Fortunate Son".

Une chanson contestataire inspirée des gamins des classes moyennes et défavorisées que le pays envoyait en première ligne, alors que les fils de famille passaient au travers.

"Fortunate Son" est aussi le titre de la biographie non autorisée de George Bush fils, traduite en français par "Bush L'imposteur". Dans ce brûlot, l'auteur James Hatfield, raconte comment le président des Etats-Unis, alors en âge de partir au Vietnam, a servi bien au chaud dans la garde aérienne nationale basée au Texas. James Hatfield s'est suicidé en 2001.

Dix ans plus tôt U2 enregistrait "Fortunate son" pour l'album "Achtung Baby". Reprise par U2, par Springsteen et toute une horde de rockeurs à poil dur, "Fortunate son" est une chanson politique qui cache bien son jeu. D'ailleurs à sortie en 1970, le très consensuel Ed Sullivan présentateur du show familial le plus suivi des Etats Unis ne s'est pas méfié de la portée du texte. Alors que sans états d'âme, quelque mois plus tôt il avait censuré des groupes tels que les Stones ou les Doors, il laissa Creedence Clearwater Revival mettre le feu au plateau. Comme l'a fait Pearl jam, bien plus tard à Las Vegas. 

Les fans de Johnny auront reconnu la version originale de "Fils de Personne" adapté par le journaliste Philippe Labro et que le taulier enregistre en 1971. C'est l'année où, sans doute lassé par sa période Hippie Baba cool, Johnny repart à la conquête des rockers. Pour célébrer ses retrouvailles avec son premier et plus fidèle public, l'artiste va, pendant 3 semaines chauffer à blanc le Palais des Sports en enchaînant, "je suis né dans la rue", "Jolie Sarah" et bien sûr "Fils de personne".