Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

© Radio France

Kid Creole and the Coconuts : If You Wanna Be Happy

Diffusion du vendredi 29 juin 2018 Durée : 5min

Messieurs connaissez vous le secret pour vivre heureux le restant de vos jours ?

Il faut épouser une femme moche qui paraît il, a toutes les qualités et surtout vous serez peinards, parce que personne viendra vous la piquer... Avant de me faire déchiqueter par les mouvements féministes, je tiens à préciser que ce conseil est le refrain de "If you wanna be happy"  une chanson de Jimmy Soul classée N°1 aux Etats Unis en 1963.

Boostées par cet incroyable succès de Jimmy Soul, toutes le stars du twist des années 60 vont vouloir mettre à leur sauce "If you wanna be happy". C'est Trini Lopez, le roi de la fête et des rythmes Chicanos qui rafle la mise et squatte sans partage, quelques mois plus tard, le hit parade des radios américaines.

Chez nous le jeune et, en 1963, déjà bondissant Claude François donne ce conseil à tous les copains yéyé. Si tu veux être heureux n'épouse pas une trop jolie fille, choisis plutôt un gentille. Sous entendu, une moche qui toujours selon Cloclo, ne coûte pas cher à entretenir et sait faire la cuisine. 

Contre tout attente, aux Etats Unis, les femmes n'ont jamais pris au sérieux le texte de cette chanson festive et tropicale.  Pourtant un refrain qui conseille aux hommes, pour être heureux, d'épouser une moche, parce qu'une fille trop belle ça glande toute la journée, ça coûte cher et en plus elle risque de se barrer avec le premier venu, aurait pu déclencher les foudres des mouvements féministes.  En 1983, c'est Kid Créole et ses noix de coco qui font découvrir à la génération 80 ce tube sorti à l'époque du Twist et des Yéyés.