Replay du mardi 6 février 2018

Kim Wilde : You Keep Me Hanging On

Au mois de novembre 1966 le groupe de Diana Ross, les Suprêmes, alignait aux Etats Unis, avec "You Keep me Hanging on" son, déjà, 8ème N°1.

© Radio France

Cette chanson écrite par les trois magiciens du tube Holland- Dozier- Holland ne compte plus aujourd'hui son nombre d'adaptations ou reprises enregistrées à travers le monde. Une chose est sûre, la version des "Suprêmes', même un demi siècle plus tard reste incontournable.  Après le succès de la bande à Diana Ross aux Etats Unis, "You keep me hanging on" fait le grand saut au dessus de l'Atlantique pour tomber sur le torse velu du play boy gallois Tom Jones.  De sa voix de velours mais oh combien incendiaire, Tom l'irrésistible liquéfie le cœur des petites anglaises de l'époque.

Chez nous les chanteurs "yéyés, toujours à l'affût, bondissent sur ce titre déjà classé N°1 un peu partout en Europe... Alors qui d'après vous a eu le privilège en 1967 d'enregistrer "Je n'ai pas pu résister" la version française de "You keep me hanging on"

Les ados de la décennie 80 découvriront "You keep me Hanging on" avec la version de Kim Wilde, chanteuse blondinette à la moue boudeuse. C'est son père Marty Wilde, ex star de la pop anglaise à l'âge des yéyés et du twist, qui ressort de son Juke Box cette chanson des Suprêmes pour l''accommoder à la sauce de nos années TOP. Et au mois de novembre 86 soit 20 ans après sa création le tube des Suprêmes culmine à nouveau au sommet du top 40 anglais.

Chronique disponible sur cette page, via le player, à droite du logo Pop Story.

Mots clés: