Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Eddy Mitchell et Serge Gainsbourg, vieilles canailles ?
Eddy Mitchell et Serge Gainsbourg, vieilles canailles ? © Getty - Jean-Jacques BERNIER

L'histoire d'un voyou envahissant et adultère

Diffusion du vendredi 5 octobre 2018 Durée : 6min

Entouré de toute la crème des musiciens de Reggae, Serge Gainsbourg enregistre à Kingston l’album « Aux armes etc ».

L’histoire a retenu de cette galette jamaïcaine le scandale provoqué par la reprise d’une Marseillaise coiffée de dreadlocks. C’est oublier un peu vite que pour cet album paru en 1979 le père Gainsbarre a dégainé son tube « Vieille Canaille », une adaptation de « Rascal You », thème swing gravé au début des années 30 par toute une tripoté d’ « ambianceurs » comme Cab Calloway entre autres. 

Enregistré une première fois en 1929 par son auteur Sam Thread alias Lovin’ Sam, la chanson va toucher un très large public grâce au cinéma et à Louis Armstrong qui apparaît en personnage de dessin animé aux côtés de Betty Boop et de ses fidèles acolytes Bimbo et Koko. Deux décennies plus tard, Louis Prima un autre trompettiste roi du Be Bop et gigolo à ses heures offre à notre Rascal les honneurs des touts premiers hits parades, un poil plus Rock'n'Roll, l’ex leader de Creedence Clearwater Revival, John Fogerty a joué les crooners en adaptant dans son style inimitable « You Rascal you ». En mode chemise de bûcheron et les santiags dans la boue la chanson fonctionne aussi. 

Sortie en 79 « Vielle canaille » est le genre de texte taillé sur mesure pour Gainsbourg. Parfait, au point que le beau Serge aurait pu le signer lui même si Jacques Plante, parolier tout terrain pour des artistes aussi variés que Tino Rossi ou Cloclo, n’avait subtilisé cette histoire de voyou envahissant et adultère. 40 ans après l’expression « Vieille canaille » qualifie aussi bien, dans notre vocabulaire, le pote foireux que la tournée triomphale de trois gloires du rock français, sans omettre bien sûr ce duo de légende Serge et Eddy, Gainsbourg et Mitchell.