Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Lady Gaga (Stefani Joanne Angelina Germanotta) and le chanteur Tony Bennett (Anthony Dominick Benedetto).
Lady Gaga (Stefani Joanne Angelina Germanotta) and le chanteur Tony Bennett (Anthony Dominick Benedetto). © Getty - Marco Piraccini

The lady bouscule les conventions

Cela swingue avec Pop Story avec « The Lady is a tramp », une chanson qui depuis 80 ans fait tournoyer les robes à frou frou de nos grands mères et virevolter les chaussures bicolores de nos grands pères.

Tout récemment d’ailleurs, le chanteur Sinclair et le comédien Gilles Lellouche l’ont enregistré en mode gentlemen, nœud pap et rose rouge à la boutonnière. Crée en 1937 par la comédienne Mitzy Green pour la comédie musicale « Babes in arms » traduite en français par « Place au Rythme », la chanson devient célèbre grâce à l’adaptation cinéma interprétée par le duo mythique composé de Judith Garland et Mickey Rooney.
Depuis toutes les stars d’Hollywood ont fait les yeux doux à cette lady, dont Franck Sinatra, qui signera la plus légendaire des reprises. 

Un poil moins chic et glamour, nous avons retrouvé la version Punk de notre « Lady is a tramp ». C’était à la toute fin des années 70 et le groupe The Photos autrefois baptisé Les rats de Satan enregistrait à coups de chaînes de tronçonneuses et de packs de bières une version très, très bruyante de ce standard des années 30.   

« The lady is a tramp » pourrait être la première chanson féministe de l’histoire. Notre dame qualifiée de vagabonde, est du genre à se moquer des conventions et des codes de bonnes de conduites dictée par la bourgeoisie et la belle société New Yorkaise du milieu des années 30. Un texte qui va comme un gant de satin à Lady Gaga qui se pointait en studio les cheveux teint en vert et un scotch à la main pour enregistrer « The lady is a Tramp » aux côtés d’un Tony Bennet toujours aussi impeccable.