Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Ils dansent le Twist à Francfort en novembre 1961.
Ils dansent le Twist à Francfort en novembre 1961. © Getty - Mickey Bohnacker

Le monde est twist

Diffusion du mardi 5 mars 2019 Durée : 5min

Allez, tout le monde tape des mains... C’est comme ça que commence la chanson « The Twist » que le très dynamique Chubby Cheker propulse à la première place des charts et des hits parades ce 19 septembre 1960.

En plus d’être une chanson au rythme entraînant, comme disaient les présentateurs de l’époque, le Twist est aussi une danse des plus simplissimes.  Sur la pochette du 45 tours on explique bien que pour danser le twist il suffit de faire glisser énergiquement les deux pieds sur le sol comme pour écraser une cigarette. 

Terminé la valse ou le tango, pour la première fois dans l’histoire des bals et des dancefloors, on danse le twist sans aucun contact avec sa ou son partenaire. Le twist est si facile que toutes les générations se mettent à tortiller des fesses et se déhancher sur ce rythme qui gagne peu à peu le monde entier, comme chez nous avec une adaptation d’Eddy Mitchell et de ses chaussettes noires.

Au début des années 60 le monde est twist, avec sa danse, ses chansons, ses modes, ses codes et un nouveau courant baptisé par les maître du marketing : « Le Yéyé ».  50 ans après l’original inusable de Chubby Cheker, on retrouve cette adaptation signée Ty Taylor dans la bande originale de la série « Vinyle » créée et produite par Martin Scorcèse et Mick Jagger.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, le Twist reviendra dans notre TOP au milieu des années 80 avec une version Hip Hop. Le groupe Fat Boys originaire de Brooklyn fait découvrir aux ados de l’époque, accros aux clips multicolores, au fluo, et à la coupe mulet cette danse. Un rythme sur lequel leurs grands parents ont usé bien avant eux, les semelles de leurs chaussures en voulant imiter sur les pistes de bal ce pas devenu légendaire grâce au tube de Chubby Cheker.