Pop Story

Du lundi au vendredi à 16h40

La chanteuse Yazz en concert.
La chanteuse Yazz en concert. © Getty - Bernd Mueller

Le son house music par Yazz, chanteuse glamour

Diffusion du mardi 2 octobre 2018 Durée : 5min

Pop Story vous invite pour une petite virée en 1988, lorsque la chanteuse Yazz et son groupe The Plastic Population dominaient le Top 40 anglais avec « The Only Way is up ».

Ce 45 tours, aujourd’hui catalogué parmi les touts premiers de la vague House Music, est la reprise d’une chanson écrite au tout début de la décennie 80 par George Jackson.  On doit à ce crooner installé à Memphis quelques petits joyaux du Rythm and blues du genre « The Only way is up ».   

Le tout premier enregistrement de « The only way is up » date de 1982 et il est signé d’un autre gourou de la soul : Otis Clay. Même si le titre n’a pas flambé dans les charts et les hits parades de l’époque, il n’a pas échappé à quelques fans de R’N B comme Yazz ou son mentor George Michael. Otis Clay a beaucoup tourné en France où il jouissait d’une belle notoriété, avant de disparaître en 2016 à l’âge de 73 ans. 

Avec la version de Yazz, « The Only Way is up » a fait se trémousser les ados de nos années 80. 20 ans plus tard, c’est le volume à fond, les aiguilles qui hurlent pitié, tordues dans le rouge que la chanson explose à nouveau le dancefloor. Ex mannequin puis styliste et confidente de George Michaël, Yazz l’égérie glamour de la mode britannique, lance partout dans le Royaume Unis la déferlante House music avec le son velu de ce tout premier single. Sa version de « The Only way is up » très vite pointé à la première place du Top 40, sera en Angleterre, le plus gros carton de l’année 1988.