Replay du jeudi 4 juin 2020

La cool attitude de Maurice

Après une longue série de pubs entièrement dédiée au Rock N’ Roll, une très célèbre marque américaine de pantalons de toile jette son dévolu sur « The Joker » un petit morceau bien électrifié signé du Steve Miller band.

Steve Miller Band  et Steve Miller ( ici à l'extrême gauche) sur scène.
Steve Miller Band et Steve Miller ( ici à l'extrême gauche) sur scène. © Getty - RB

A l’écran, un bellâtre déboule sur sa Harley dans l’immense espace ouvert où gravite une armée de golden boys. Au milieu des costards cravates et des brushings irréprochables, le beau gosse vient enlever sa dulcinée qui, comme par hasard est gaulée comme un avion de chasse.

Avec ce film publicitaire diffusé dans le monde en 1990, « The Joker » du Steve Miller Band retrouve le sommet des charts 20 ans après sa création. Il marque aussi le retour flamboyant d’un groupe de Rock inoxydable dont l’histoire commence à San Francisco à la fin des années 60 et qui deviendra un modèle pour plusieurs générations de rockers à poil dur. 

Finalement cette chanson de glandeur que Steve Miller écrit, une guitare à la main, vautré sur le capot de sa voiture face au soleil couchant, ne cesse de revenir dans les Tops et autres charts planétaires. En 2004 le bassiste, producteur et DJ, Fatboy Slim ressort « The Joker » de sa collec de vinyles.  En bon bidouilleur de sons, il retape à sa manière ce bon vieux 45 tours sorti 30 ans plus tôt et ce refrain qui vante les mérites d’un fumeur de joint occasionnel, jouisseur, paresseux, opportuniste et que certains appellent Maurice.

Mots clés: