Replay du mercredi 29 avril 2020

Sur l’épaule de Stephen Stills

- Mis à jour le

Sur la pochette cartonnée de son deuxième album, Véronique Sanson, assise dans l’herbe, adossée à un mur de lierre est vêtue d’un jean à patte d’ef, d’une chemise indienne blanche et d’une paire de sabots jaunes.

Véronique Sanson aux 'Victoires de la Musique' le 12 février 2016 à Paris. , France.
Véronique Sanson aux 'Victoires de la Musique' le 12 février 2016 à Paris. , France. © Getty - Kristy Sparow

Dans cette ambiance champêtre et bucolique le fan définitivement conquis ne peut s’empêcher de demander à qui s’adresse l’énigmatique déclaration d’amour « Une nuit sur son épaule ».
L’album « De l’autre côté de mon rêve » sort au mois de décembre 1972. Si Michel Berger, l’amoureux délaissé, a peaufiné jusqu’à la perfection ce nouvel opus, Véronique Sanson, elle, a déjà fait le grand jump au dessus de l’Atlantique pour retrouver à New York son amant Stephen Stills. Les deux tourtereaux s’épousent quelques semaines plus tard au mois de mars 73 et enfin, s’éclaire le mystère de ces chansons inspirées d’un coup de foudre survenu un an plus tôt.
C’est précisément cette version enregistrée en 1995 aux Francofolies de la Rochelle par Véronique Sanson et Marc Lavoine que Jay Z utilise pour sa chanson « History ». Un titre qui célèbre dans l’euphorie la victoire de Barack Obama aux élections présidentielles de 2008 face au républicain John Mc Cain.
Même si elle s’est dite flattée par ricochets, Véronique Sanson n’est pas convaincue, Jay Z ne lui évoque pas grand chose et elle se demande toujours comment cette chanson parue en 1972 a pu arriver jusqu’à lui. Sentimental et secret, ce texte adressé à Stephen Stills, un rocker américain originaire de Dallas et membre du mythique « Crosby, Stills, Nash and Young » se classe désormais parmi les plus romantiques de notre répertoire.  En duo avec Juliette Armanet, Véro la rêveuse fait un retour dans le temps, à une époque où elle ne se doutait pas que cette bluette allait se transformer en cauchemar de violence, de drogue et de Rock n Roll.

Mots clés: