Replay du lundi 15 juin 2020

Symptômes de fièvre érotique

- Mis à jour le

Little Willie John était un bonhomme doté d’une voix exceptionnelle.

Madonna sur scène lors de sa tournée `` Rebel Heart '' à la Lanxess Arena le 4 novembre 2015 à Cologne, en Allemagne.
Madonna sur scène lors de sa tournée `` Rebel Heart '' à la Lanxess Arena le 4 novembre 2015 à Cologne, en Allemagne. © Getty - Marc Pfitzenreuter

De ces voix que l’on façonne dès le plus jeune âge dans les chorales de Gospel, puis que l’on usine dans les clubs les plus swings de la bonne ville de Detroit au sein des orchestres de Duke Ellington ou Count Basie. Très vite repéré par les chasseurs de talents, Little Willie (1m 63) n’a que 19 ans en 1956 lorsqu’il enregistre « Fever » une des chansons les plus colossales de toute l’histoire de l’industrie musicale.

Madonna en pleine fièvre érotique fait exploser le mercure au tout début de la décennie 90. Vêtue de dentelles, de porte jarretelles, la Madone avance masquée un fouet à la main.  En pleine période dominatrice et un poil sado maso quand même elle soumet les Tops planétaires à coup de talons aiguilles.  Dans cette ambiance bouillantissime et humide à la fois Madonna enregistre « Fever » une chanson qui lui va comme un gant de cuir bien sûr.

Mots clés: