Replay du lundi 1 janvier 2018

Pop Fêtes : Village People et "YMCA"

- Mis à jour le

Tout le monde les bras en l'air pour un Y, un M, un C, un A... Pop Fête célèbre aujourd'hui YMCA.

© Radio France

Pop Fête célèbre YMCA, le monument des Village People, qui depuis 40 ans accompagne toutes les fêtes, des mariages aux anniversaires sans oublier bien sûr les nuits de la Saint Sylvestre. 

YMCA a été repris, partout dans le monde par des groupes souvent bien allumés. Au Japon, par exemple Afrohead 7 line qui fusionne le punk à l'atome a dérouillé le Y, le M, le C et le A. 

À la fin des années 70, alors que "La Fièvre du Samedi soir" cartonne au Box Office et que Travolta affole les pensionnats de jeunes filles, dans son garage un trio de "punk rock" joue les rebelles. Il se baptise "The Skunks" et c'est lui qui est à l'origine d'une version Ska de YMCA.

Un Cow Boy, un indien, un ouvrier du bâtiment, un GI, un Biker et un motard ont chanté la gloire des auberges de jeunesse d'une association chrétienne réservées aux garçons, et créée à Londres, au milieu du XIXème siècle. Pour des raisons marketing, les producteurs laisseront planer ce doute. Le motard, le GI, l’indien, l’ouvrier du bâtiment et le cow-boy ne sont pas du genre à faire du mal à votre copine. Et en plus de devenir un tube planétaire, YMCA est perçu aujourd'hui, comme l'hymne de la communauté GAY.

Mots clés: