Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Marc Almond du groupe Soft Cell à Londres en 1982.
Marc Almond du groupe Soft Cell à Londres en 1982. © Getty

Quelque chose en moi tient mon cœur

Diffusion du mardi 4 septembre 2018 Durée : 6min

Pour les ados des années 80 le duo David et Jonathan évoque deux jeunes garçons ténébreux et chevelus dont les refrains sirupeux caramélisaient le cœur des adolescentes.

Pour les plus bibliques, Jonathan est un prince du royaume d’Israël qui offrit son manteau, son épée et la clé de sa bagnole au jeune David, celui là même qui dégomma d’un jet de pierre le géant Goliath. Et enfin pour les teenagers anglais du milieu des années 60, David et Jonathan est le duo à qui l’on doit la toute première version de « Something gotten hold of my heart ». 

Hélas, coiffés sur le fil par la star des hits parades américains Gene Pitney, nos deux anglais n’atteindront jamais le sommet de leur TOP 40 local. Car rien ne résiste à Gene, sa version de « Something Gotten Hold of my heart » squatte en quelques semaines et des deux côtés de l’Atlantique, les programmes radio et les plateaux de télévision. 

C’est grâce à Johnny Hallyday qu’Herbert Léonard, jeune artiste originaire de Strasbourg enregistre « Quelque chose en moi tient mon cœur ». Etrillé par la critique et les professionnels de la profession, ce 45 tours a failli passer directement à la trappe. Mais, tout comme Johnny, le public convaincu par cette version incendiaire  fera de l’ex chanteur du groupe les Lionceaux la révélation de l’année 68.

20 ans plus tard Marc Almond, ex chanteur du groupe Soft Cell et icone de la "New Wave" anglaise ressort la chanson de son grenier à tube et contacte Gene Pitney alors en tournée au Royaume unis.

Ensemble ils enregistrent cette nouvelle mouture qui sera, au mois de janvier 89 N°1 un peu partout dans le monde sauf aux Etats Unis où l’entourage de l’ex idole des années 60 ne voulait pas que le chanteur soit assimilé à l’image gay de Marc Almond.