Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

De gauche à droite : Geri Halliwell, Victoria Adams, Melanie Brown, Emma Bunton et Melanie Chisholm forment les Spice Girls. Décembre 1997.
De gauche à droite : Geri Halliwell, Victoria Adams, Melanie Brown, Emma Bunton et Melanie Chisholm forment les Spice Girls. Décembre 1997. © Getty - Laurence Labat

Rap & Pop c'est Wannabe

Savez-vous que selon une étude très sérieuse menée en 2014 par le Musée des Sciences et de l’industrie de Manchester, la chanson la plus efficace de tous les temps est « Wannabe » des Spice Girls.

Très pointilleux nos professeurs Es Pop music ont chronométré en combien de temps un auditeur lambda reconnaît la chanson. Sur un panel de 12000 personnes, « Wannabe » est identifiée après deux secondes et deux dixièmes, alors que par exemple, il fallait en moyenne 2 secondes 4 pour « Mambo N°5 » de Lou Bega et 2 secondes 6 pour « Eyes of a Tiger ». Même enregistrée par le belge Tom Dice et en version acoustique le tube des Spice girls ne laisse aucun doute. 

Sorti dans les bacs le 8 juillet 96, « Wannabe » est si matraqué par les radios, les DJ et les chaîne musicales que 10 jours plus tard seulement le single culmine au sommet du TOP 40 anglais.  L’histoire se répète aux Etats Unis, au mois de janvier 97, lorsque la maison de disques se décide de lancer Gerry et sa bande de l’autre côté de l’Atlantique. Depuis, la chanson des Spice Girls aura connu quelques centaines de versions, comme celle de Why Mona, un duo spécialisé dans le clonage des tubes du passé. 

Dans le langage djeun’s des années 90, le « Wannabe » est une personne qui se la pète un peu et qui a tendance à se prendre pour quelqu’un d’autre, une star de préférence. Cette chanson qui traite d’abord de l’amitié  a été singée par Weird Al Yankovic une sorte de chanteur totalement déjanté qui n’hésite pas à détourner les N°1 des Charts planétaires. Dans son délire « Wannabe » des Spice Girls devient « Polka Power » .

 Au milieu des années 90, les Spice Girls inventent le Girl Power et sont reçues par le Gotha du monde entier. Il paraîtrait même que lors d’une réception très "prout, prout ", Gerry Helliwell aurait pincé les fesses du prince Charles. « Wannabe » est la chanson quasi parfaite qui pourrait à elle seule résumer la tendance de l’époque : « Vas y bouge ton corps ». Quant au petit interlude Rap, Mel B raconte qu’elle l’a écrit aux toilettes en quelques minutes.