Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

© Radio France

Seal : I Can't Stand The Rain

Diffusion du mardi 30 janvier 2018 Durée : 5min

Si pour certains les années disco sont celles de la patte d’éléphants et de la talonnette en délire, pour d’autres, aux oreilles plus affûtées, cette période est celle des formations et chanteurs souvent très éphémères qui adaptaient sans vergogne des tubes et standards du passé

 Et dans le style baptisé « Pied de plomb », le groupe Eruption dominait les hits de l’année 78 avec une reprise de « I can’t Stand the Rain ».  

Comme « Knock on Wood » par Amii Stewart, « I will Survive » par Gloria Gaynor « J’attendrai » par Dalida ou encore « Rivers of Babylon » par Boney M, « I can’t stand the rain » est une version disco d’une chanson passée plus ou moins inaperçue lors de sa sortie. 

Signée Ann Peebles, une jeune artiste originaire du Missouri et particulièrement douée, la version originale parue quelques années avant l’avènement du disco est un petit bijou de Rythm and blues. Pour la génération Rap et Hip Hop, Missy Elliot ressortira du coffret à tubes « I can’t Stand the Rain » d’Ann Peebles. Cette version baptisée Supa Supa fly vaudra à notre imposante Rappeuse la reconnaissance de l’académie des Award et quelques places de N°1 un peu partout dans le monde. 

Du Disco au rap, « I Can’t stand the rain » aura été adaptée pratiquement dans tous les catalogues disponibles sur le marche. Mais c’est finalement dans la soul et le rythm and blues, ses styles originels, que la chanson sonne le mieux. Pour s’en convaincre il n’ y’a qu’à ressortir cette version de Seal enregistrée en 2008, soit 35 ans après l’original d’Ann Peebles que vous pouvez écouter en cliquant sur notre player, notre lecteur.