Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

© Radio France

Serge Gainsbourg : Mon légionnaire

Diffusion du mardi 20 mars 2018 Durée : 5min

A l’aube de la deuxième guerre mondiale Edith Piaf honore son jeune et beau légionnaire aux senteurs de sable chaud.

Une sorte de fantasme à jamais ancré dans l’imagerie populaire. C’est qu’à l’époque cet aventurier soldat au muscle saillant et le visage buriné sous son képi blanc, à de quoi faire rêver. Du Tonkin au Mexique, des déserts d’Afrique du nord à Madagascar, il aura combattu partout avec pour seule devise : « Honneur et Fidélité ».

L’auteur Raymond Asso sait de quoi il parle lorsqu’il écrit « Mon légionnaire ». Le sable chaud il connaît, lui qui, a pas mal bourlingué avant de s’engager dans l’armée de Saphis et de partir servir en Turquie puis en Syrie. De retour en France il confie le texte de « Mon Légionnaire » à Marie Dubas, chanteuse et comédienne dont Piaf dira qu’elle fut sa principale source d’inspiration.

Au détour du XXI ème siècle alors que l’image du beau légionnaire est un peu jaunie, la belle Viktor Lazlo enregistre à sa manière cette chronique des années 30. Mais malgré les années ce légionnaire dont on ne connaîtra jamais le nom, reste mince, beau et blond, un surfeur quoi ! 

Et puis il y a Gainsbarre.  Comme une ultime provocation, le beau Serge enregistre « Mon Légionnaire » sans rien modifier du texte original et chante sans ciller et le plus naturellement du monde : « il m’a aimé toute la nuit mon légionnaire ». Très ambiguë, cette reprise conclue l’album concept « You’re under arrest » dans lequel un homme d’âge mûr tente de séduire une toute jeune femme et de désespoir finit par s’engager dans la légion étrangère.