Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Stan Getz & Joao Gilberto : The Girl From Ipanema

Diffusion du mardi 7 novembre 2017 Durée : 5min

"La fille d'Ipanema" reste la plus immortelle des Bossa Nova, chantée par les plus grands, tel Franck Sinatra.

Lorsque le matin elle traversait sa rue du quartier d'Ipanema, pour acheter les cigarettes à sa maman, la jeune et innocente Heloïsa Pinheiro, dans son petit maillot deux pièces ignorait, que de l'autre côté de la rue, attablés à la terrasse d'un café, deux auteurs compositeurs l'observaient et allaient s'en inspirer pour écrire "The Girl from Ipanema".

Inutile de préciser que la chanson a fait la notoriété d'Ipanema, ce quartier chic et branché au sud de Rio de Janeiro et rendu célèbre, aussi, sa muse Héloïse devenue depuis top Model et styliste...

Quatre décennies plus tard en 2003, Amy Winehouse venue à Miami pour rencontrer son producteur Salaam Remi, interprète cette version très personnelle de "The Girl from Ipanema". Un enregistrement que l'on retrouve aujourd'hui gravée sur son album posthume.

"The Girl From Ipanema" est probablement la chanson la plus interprétée et enregistrée dans le monde. Quant à la belle Heloïsa Pinheiro qui a inspiré nos deux auteurs compositeurs Antonio Carlos Jobim et Vinicius de Morales, elle continue d'alimenter bien des histoires. A l'ouverture des Jeux Olympiques de Rio en 2016, les organisateurs ont rejoué avec Gisèle Bündchen, la scène de la jeune fille qui traversait innocemment la rue pour acheter des cigarettes.

Mais la version la plus mythique de "La Fille d'Ipanema" restera à jamais celle enregistrée à New York en 1963 par Joao Gilberto et le saxophoniste Stan Getz. A l'origine c'est la chanteuse de Jazz Sarah Vaughan qui devait assurer les couplets en anglais. Finalement on a confié cette lourde responsabilité à Astrud Gilberto l'épouse de Joao, qui n'avait jamais, auparavant, enregistré une seule note de musique.