Replay du vendredi 31 août 2018

"Starman", 5ème meilleure chanson de tout le répertoire de Bowie

Faire un bon ménage de printemps au milieu de piles de vieux 45 tours peut parfois réserver de drôles de surprises.

David Bowie en live sur scène à l'amphithéâtre Verizon (USA).
David Bowie en live sur scène à l'amphithéâtre Verizon (USA). © Getty

En retournant le grenier, je suis tombé sur « L’air que je chante » une version française de « Starman », chanson iconique de David Bowie enregistrée en 1972 et qu’un certain Papillon adapte deux ans plus tard depuis une galaxie très très lointaine.  

Faire du « Starman » de Bowie, « L’air que je chante » il fallait oser. Je dois signaler au passage que Papillon, de son vrai nom, Gérard Fournier à été bassiste de Johnny Hallyday avant de former Triangle premier groupe français à ne pas copier naïvement les stars  Anglos-Saxonnes.

Inspirée du « Magicien D’oz », la chanson « Starman » est un message d’amour et de Paix adressée à l’humanité par Ziggy sorte de baladin intergalactique. Par sa radio qui ne diffuse que du rock, l’homme des étoiles à la crinière rouge et vêtu d’une combinaison à paillettes multicolores vient nous prévenir qu’il ne nous reste que 5 ans à vivre. Victime de ses délires Ziggy s’autodétruira. 

« Starman » a été classée par les fans 5ème meilleure chanson de tout le répertoire de Bowie.

Mots clés: