Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Manhattan Transfer sur scène en 1980.
Manhattan Transfer sur scène en 1980. © Getty - Tom Copi

Une nouvelle jeunesse pour cette "Chanson d'Amour"

Diffusion du mardi 5 février 2019 Durée : 5min

Au milieu des année 50 Art & Dotty Todd était un couple, à la ville comme à la scène, qui écumait les salons et autres piano bars de la Côte Ouest américaine.

Après leur premier succès classé au TOP 40 anglais le compositeur Wayne Shanlin leur propose « Chanson D’amour » une jolie romance, légère et gracile qui très vite va tourner en boucle sur les radios américaines. Au mois d’avril 1958, c’est la consécration, Art et Dotty pointent à la 6ème place des ventes et leur « Chanson d’amour » les propulse sur les scènes de Las Vegas.

Si aux Etats Unis cette chanson d’amour a beaucoup tourné sur les radios, c’est à cause de certains DJ, totalement réfractaires au Rock ‘N Roll et qui voyaient le duo Art et Dotty comme les défenseurs de la bonne chanson traditionnelle. Pour rester dans le style, au milieu des années 60, en pleine vague yéyé, c’est le très classique trio vocal The Lettermen qui reprenait ce refrain velouté.

Copiés, collés du suédois ABBA, les anglais de Brotherhood of men, vainqueurs du grand prix de l’Eurovision 76 ont pas mal alimenté les Hit parades de l’époque chemises à jabot et pattes d’éléphant. Connu et apprécié pour ses adaptations de gros standards, le groupe a bien évidemment revisité la « Chanson D’amour » du couple Art et Dotty Todd.

Cette intemporelle « Chanson d’amour » a glissé sur le temps et les modes. Si dans les années 50 elle résiste au Rock'n'Roll, dans les années 60 aux Yéyés, au milieu de la décennie 70, elle défie dans les hits parades la déferlante Disco et les premiers groupes Punks. En 1976 avec cette nouvelle version du groupe jazzy Manhattan Transfer, cette bluette créée 20 ans plus tôt s’offre une nouvelle jeunesse.